Home Joggings Boucle d’Oreye 2014

Boucle d’Oreye 2014

by Michael Gyen
2 comments

L’avant-course

Après une semaine où j’ai laissé un peu souffler mes chevilles, j’ai longtemps hésité à faire cette course… mais l’appel a été trop fort je me suis donc rendu à la boucle d’Oreye 2014, manche du challenge hesbignon annoncée comme légèrement vallonnée.
J’ai donc retrouvé comme d’hab mes amis du club et obtenu assez rapidement mon dossard.

La course, bardaf c’est l’embardée

10:15, c’est parti dans une rue en descente qu’on devra remonter en fin de course. Je suis parti assez vite mais voilà, ce qui devait arriver arriva, le manque d’échauffement a rapidement provoqué une petite gène au mollet. Pas trop handicapante au départ, je continue sur mon rythme et passe les 2 premiers kms rapidement.

Le mollet lâche après un arrêt « lacets »

Au début du 3ème, mon lacet se détache et je m’arrête quelques instants pour le relacer. Mais très vite, après être reparti, la gène au mollet se transforme en douleur assez vive. Me voilà obligé de m’arrêter quelques secondes une nouvelle fois. Dilemme, que faire ? demi-tour ou continuer ? Je me dis, que je vais tenter de continuer un peu et au moins voir comment ça évolue.
D’abord assez douloureux, le mal se stabilise et devient supportable, les kms défilent et je pense que j’irai bien jusqu’au bout.

Boucle d'Oreye 2014
Je ne retiens pas grand chose du parcours en lui-même. Super concentré sur mon mollet, j’évite tous mouvements délicats. Et malgré ça, je garde une belle vitesse d’un peu plus de 11,5km/h.
Je passe un plus difficilement les 2 côtes où je rétrécis largement ma foulée. C’est dingue parce que niveau souffle et cardio, je me suis rarement senti aussi à l’aise.
8ème km, on repasse par le parcours du départ. Et je tiens toujours le rythme, dernière côte avant l’arrivée passée sans soucis et j’en termine en 49’25 » pour 9,70 km.

Conclusion

Encore une fois j’aurais du écouter mon corps et faire l’impasse sur cette course car une fois le muscle de mon mollet refroidi, la douleur fut intense ! Une contracture à mon avis.
Me voilà donc sur la touche pour quelques jours et ma participation au trail d’Halloween et aux côtes du dragon compromise…

Related Articles

2 comments

Avatar
Rohnny 5 novembre 2014 - 21 h 21 min

J’espère que tu vas mieux Mike, je ne t’ai pas vu a l’arrivée à Saint Georges… Bon rétablissement.

Reply
Michael Gyen
Michael Gyen 6 novembre 2014 - 14 h 55 min

Oui ça va, une petite frayeur dimanche, mais c’est rétabli je pense 😉

Reply

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.