Home Joggings Les côtes du Dragon 2016

Les côtes du Dragon 2016

by Michael Gyen
2 comments

L’avant-course

Les côtes du dragon, c’est quelque part une espèce de pèlerinage pour moi. En effet, en 2012, c’est là que j’avais effectué mon tout premier jogging de 5km. J’avais également pris part aux 10km en 2013 et 2014 où il y avait eu environ 1000 coureurs à prendre le départ. Cette année, l’ambiance est un peu plus feutrée, je le remarque assez vite vu la facilité pour me parquer à côté des inscriptions… La concurrence du Challenge Hesbignon à Braives se fait probablement ressentir.

Niveau météo, il fait assez froid mais sec ce 6/11/2016.

La course

Le départ est donné à 10h15, toujours au même endroit avec cette longue ligne droite dans les feuilles mortes suivie une rue en légère descente : 4’52 au premier km. Le second km démarre par une petite côte pas trop méchante, mais suffisante pour que laisse s’éloigner Yves et Denis avec qui j’étais jusque là. Aujourd’hui, le maître mot, c’est prendre du plaisir sans m’exploser.

La prochaine côte est dans le 5ème km, donc d’ici-là c’est assez cool : 5’21, 5’05 et 4’59 sur ces 3 kms. La côte se trouve sur une petite route dans un sous-bois. C’est assez pentu mais ça passe sans grande difficulté : 5ème km en 5’43. Le parcours est à présent différent par rapport à avant il me semble, on passe par un chemin dans les bois. D’abord en descente pour arriver au pied d’une petite côte bien vicieuse avant d’aller chercher la grosse côte du Dragon… 5’53 au 6ème et 6’13 au 7ème.

Je suis à présent revenu sur le haut de Saint-Georges pour les 3 derniers kms qui sont connus. Route à travers les champs pour aller prendre le parc du château et retour vers la ligne d’arrivée. J’ai un peu de mal à relancer la mécanique après la dernière côte : km 8 en 5’48.  Une fois dans le parc ça va mieux : 5’30 et je termine assez cool le10ème km en 5’26.

54’55 à la fin avec 191m de D+.

Conclusion

Toujours une course sympa, mais je n’ai pas retrouvé l’ambiance des dernières années où c’était vraiment « the place to be ». Le parcours reste sympa malgré l’absence du passage dans le parc du Château de Warfusée. Mais ce n’est plus « comme avant ». Est-ce là le début de la fin de la grosse vague « running » des dernières années ?

Related Articles

2 comments

Avatar
Rohnny 16 novembre 2016 - 21 h 52 min

Je ne suis pas venu courir cette course auquel j’ai aussi participer 4 ou 5 fois et je suis triste de lire que l’ambiance n’était pas au rendez-vous… Comme tu dis c’est peut être la fin d’un cycle…

Reply
Michael Gyen
Michael Gyen 18 novembre 2016 - 8 h 08 min

Oui ça ma vraiment surpris aussi ce peu de monde par rapport aux autres années

Reply

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.