Home Joggings Descente de la Lesse 2013 (13km)

Descente de la Lesse 2013 (13km)

by Michael Gyen
3 comments

Pas de kayak cette fois

Lever à 7h ce dimanche 25/08 pour me rendre à Dinant pour la descente de la Lesse 2013.
Inscrit aux 13km, je suis impatient de découvrir le tracé. D’habitude, la descente de la Lesse est synonyme de kayak pour moi :-).

Départ à 7h50 de chez Yves et arrivée vers 8h40 sur place, on récupère facilement notre dossard et un t-shirt souvenir. Il faut prendre le bus pour nous rendre sur le lieu de départ. Il s’agit de ne pas se tromper car je ne tiens pas à me retrouver sur le semi-marathon 9km plus haut… .
On monte vers 9h20 +/- et on arrive vers 9h50 près de la gare de Gendron où le départ sera donné.
On essaye d’un peu s’échauffer, mais comme d’hab c’est sans grande conviction 😉

La course est lancée

10h30 c’est parti ! On s’est placé un peu trop en queue de peloton et le premier km est un peu ennuyant car on doit dépasser pas mal de monde sur un chemin étroit. Malgré tout, le rythme est pas mal : 5’36 » le km. Le deuxième et le troisième kms sont du même acabit, le parcours est plat voire légèrement descendant et on peut facilement se laisser aller. Je suis content car pour une fois mes pulsations ne montent pas trop haut directement, 5’04 et 5’22.
A début du 4ème km, on doit franchir un pont de chemin de fer, il faut emprunter un « escalier » assez raide pour y monter et pour en redescendre, c’est étroit et malheureusement ça casse un peu le rythme. Malgré tout, on limite la casse et on boucle ce km en 6’33.

Le parcours change de décor, jusque là, c’était des petits chemins asphaltés et on est à présent sur un chemin de terre très boueux. Moi qui adore la boue… Pour une fois, je me dis « tant pis » et je fonce, je me sens vraiment bien, ce n’est pas un peu de boue qui va me ralentir !

Un bon rythme !

Un bon rythme !

Une grosse côte à négocier

A défaut de boue c’est un belle côte qui va me freiner… c’est assez étroit et Yves me dit qu’il est un peu « limite », on décide donc d’un peu ralentir et de marcher pour gravir cette difficulté. On est pas les seuls, et finalement, je ne pense pas qu’on aurait été beaucoup plus vite en courant. J’essaye tout de même de  marcher d’un bon pas et de courir sur les parties moins pentues.
A un moment je vois qu’Yves ne me suit pas. Je me dis qu’il finira par me rattraper comme à chaque fois et je continue donc sur mon rythme.

Sur la 2ème partie de la côte je me retrouve avec un drôle de « vieux » monsieur français habillé eu gueux ! Il ne passe pas inaperçu et fait vraiment le gueux auprès des gens sur le côté. Décidément cette course est vraiment sympa, non seulement par son parcours qui est vraiment superbe mais aussi par tous ces participants venant d’horizons différents. Arrivé au sommet de la côte, le ravitaillement est vraiment le bien venu, car les 2 derniers kms n’auront pas été faciles : 7’28″ » et 7’22 » ! Je prends un petit gobelet de boisson énergisante et je repars en suivant « le gueux » 🙂 .

Le "gueux"

Le « gueux »

Belles descentes pour récupérer

Ces 7ème et 8ème kms sont en descente, je me sens tellement bien que je fonce à toute allure en me mettant parallèle à la route.

Merci à mon coach Fabian, pour les conseils en descente !

J’en profite ainsi pour battre mon record personnel sur 1km avec un chrono de 4’02 ! Arrivés en bas, il reste 5km et je me sens toujours aussi bien. Pas de douleur, mes pulsations restent à un niveau acceptable. Je décide donc de tenter de rester sous les 5’30 au km sachant qu’il n’y aura plus de difficultés jusqu’à l’arrivée.

Le parcours longe la Lesse et arrive à l’embouchure avec la Meuse au km 11. Km 9 en 5’16, km10 en 5’24 et km 11 en 5’07.
On est à présent sur le quai de la Meuse et on voit au loin la ligne d’arrivée, c’est plat mais cette longue ligne droite me parait vraiment interminable. Le km 12 est bouclé en 5’12 et je serais vraiment content d’arriver ! Je me retourne et je ne n’aperçois pas Yves… terminerai-je pour la première fois devant lui ? Cette perspective me donne un petit boost et je m’accroche jusque l’arrivée, bouclant ce dernier km en 5’15.

Je termine ainsi la course en 1h12m49s.

Conclusion

Super course pour moi, j’ai vraiment apprécié le parcours et l’ambiance. Niveau sensations, je ne me suis jamais senti aussi bien. D’ailleurs, mis à part le 10km, j’améliore tous mes records sur cette épreuve.
Niveau organisation, c’était top (si ce n’est le prix de 12€ un peu élevé tout de même), de nombreux ravitaillement avec des fruits de l’eau, des boissons énergisantes et un t-shirt souvenir.
L’année prochaine, j’espère vraiment y participer à nouveau et peut-être sur la grande distance qui sait ?

http://www.endomondo.com/embed/workouts?w=tpxdg0O0jAM&width=580&height=600&width=950&height=600

Related Articles

3 comments

Avatar
Rohnny 28 août 2013 - 20 h 23 min

Franchement BRAVO à toi pour cette super performance, tu tiens vraiment la forme. Bonne continuation 🙂

Reply
Michael Gyen
Michael Gyen 28 août 2013 - 20 h 47 min

Merci Rohnny 🙂

Reply
Bilan août 2013 - Un record sur la descente de la Lesse 22 juin 2017 - 15 h 37 min

[…] ça, j’ai quand même réalisé une de mes meilleures performance de l’année à la descente de la Lesse, jamais je n’avais eu d’aussi bonnes sensations en […]

Reply

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.