Home Joggings Les Foulées de Tihange 2017

Les Foulées de Tihange 2017

by Michael Gyen
1 comment

Le printemps est arrivé

Dimanche 26 mars, le temps est au soleil au moment où je démarre pour participer aux Foulées de Tihange 2017. Çà n’a pas toujours été le cas! Lors des éditions 2013 et 2015, le temps n’était pas vraiment de la partie.

Une semaine après les 30km du trail de la Primavera, j’ai bien récupéré. Je suis donc assez impatient de parcourir les sentiers du village qui a bercé mon enfance.  Ce jogging nature, manche du challenge condrusien, fait la part belle aux passages dans les bois, mais aussi dans de nombreux parcs et châteaux.

foules de tihange 2017

Beaucoup de monde au départ de ces foulées de Tihange 2017

En effet, il y a une belle affluence au départ du jogging. Je me fait donc rapidement coincer dans les 3 premiers kms qui nous emmènent vers le temple tibétain. C’est un peu embêtant car je dois rapidement me mettre à la marche dans la première côte. Mon rythme est donc assez difficile à mettre en place.

Au sommet, le chemin s’élargit, j’essaye donc d’un peu accélérer jusqu’à l’entrée du bois de Tihange. Nous en sommes au 4ème km et je me fais une belle frayeur : je ne vois pas une racine et me tord légèrement la cheville droite. Heureusement, « ça ne craque pas »… Le gainage régulier y est peut-être pour quelque chose.

Après le passage dans le parc d’un second château, on prend la direction de la Neuville. Passage un peu compliqué car le début est en faux plat, c’est assez fatiguant. Ensuite c’est une longue descente jusqu’au château, sur route d’abord, puis sur sentier sous la nouvelle liaison vers Tinlot.

Mon genou se rappelle à moi…

En effet, c’est à l’occasion de cette longue descente que je ressens à nouveau une gène au niveau du genou gauche. C’est vraiment bizarre, pas trop douloureux, mais vraiment gênant.

Une tendinite ?

Il faut tout de même continuer… Surtout qu’une longue côte se profile à l’horizon pour nous ramener vers les bois de Tihange. Elle n’est pas super pentue, mais elle est longue d’environ 2km, jusqu’au km 10. Par la suite, c’est nettement plus roulant : du plat et de la descente.

Malgré la petite douleur, je tiens un bon rythme sur les 3 derniers km : environ 11,5 km/h de moyenne sans être dans le rouge. Je franchis ainsi la ligne d’arrivée après 1h12 de course.

Conclusion

D’abord, c’est la qualité du parcours de ces foulées de Tihange 2017 que je tiens à mettre en avant. Bravo aux organisateurs ! Il aura fallu attendre la veille de mes 40ans pour découvrir des endroits magnifiques à 2 pas de la maison de mon enfance.

Vraiment top !

Sinon, niveau chrono, je suis vraiment satisfait de ma course, je pense avoir bien géré malgré quelques petits passages plus compliqués. je vais à présent un peu calmer les grosses sorties et prendre le temps pour retaper mon genou. Je n’ai rien prévu pour le mois d’avril pour l’instant. Par contre je serai bien présent le 7 mai à Liège pour les 25km du trail de Liège-métropole

Merci à Louis Maréchal et Nicolas Gimenne pour les photos

Related Articles

1 comment

Avatar
Rohnny 30 mars 2017 - 6 h 33 min

Tu enchaines les courses avec succes 🙂 Bonne continuation mon ami 🙂

Reply

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.