Home Joggings Jogging de Flône 2019

Jogging de Flône 2019

by Michael Gyen
0 comment

Petite entorse à la prépa

Le Jogging de Flône 2019… j’avais envie de courir pour 2 raisons :

  • Il est organisé par et au profit de l’école de ma fille
  • Le parcours de 10km a vraiment l’air sympa

Alors malgré la prépa ohm trail, je me suis rendu sur place ce vendredi 26/04 avec ma fille de 15 ans qui s’alignait sur le 6km. Puis bon, dans la prépa, c’était 1h sur terrain vallonné prévu, ça allait le faire !

L’originalité de ce jogging, c’est qu’il est en ligne. En effet le départ est donné du château de Jehay pour arriver à l’Abbaye de Flône, tout en bas, dans la vallée de la Meuse.

Bref, ça ne fait que descendre vous allez me dire ! Pas tout à fait… En fait cette course peut-être séparé en 3 parties bien distinctes.

Partie 1: passage dans le château et le dessus de Jehay

Le départ est donné vers 19h20 dans le parc du Château de Jehay. On va vraiment le traverser de long en large durant les 2 premiers km. C’est vraiment sympa, on fait le tour du parc, on revient dans le château et on en sort par l’arrière.  Un vrai labyrinthe de joggeurs. Ce serait vraiment cool à voir avec un drône

Je suis parti quant à moi assez vite : 4’53 au premier et 5:01 au 2ème avec le faux plat montant vers la route. J’ai eu un peu peur au début car je n’ai plus couru comme ça depuis le jogging de l’an neuf, mais après le premier km, j’ai vite attrapé un bon tempo.

Le 3ème km est le plus ch… En effet, on emprunte la grand route pour rejoindre le sentier vers les bois. C’est long, et on a l’impression de ne pas avancer. Pourtant mon rythme n’est pas mal du tout (4’47), je remonte même beaucoup de concurrents.

Partie 2: longue descente vers l’Abbaye

Après ce 3ème km un peu monotone, c’est l’entrée dans les bois sur un chemin assez roulant en légère descente. Je garde mon tempo élevé (4’40 au 4ème), mais avec la clarté du jour qui diminue, je me montre assez prudent. Sans mes lunettes, c’est parfois un peu compliqué, j’anticipe difficilement les obstacles.

De retour sur la route, je ne me pose plus de questions et y vais à fond ! (4’35 au 5ème)

C’est ici que les 2 courses se séparent : les 6km continuent tout droit vers la ligne d’arrivée, les 10km tournent à gauche vers les bois… Et là ça se complique !

Partie 3: du trail…

Et je n’emploie pas ce mot à la légère ! On se trouve à présent au pied d’une petite côte super raide. En trail, je ne me poserais même pas la question de la marche… mais ici, il faut bien essayer de s’accrocher et de continuer à courir. Il s’agit de petits lacets qui cassent bien les mollets, je ne m’attendais pas à pareil parcours ! Heureusement ce n’est pas super long, et la petite descente et le premier passage dans le parc de l’école font du bien. (km 6 en 6’28)

Par contre, au fond du parking… nouveau petit chemin et re-côte de ouf. Et pas question que je me mette à la marche, comme certains autour de moi, c’est le moment de voir si mon entrainement porte ses fruits.

Je pense que c’est le cas car même si j’en bave un peu, je monte à bonne allure cette côte (km 7 en 6’06). Arrivé au sommet, c’est d’abord un p… de faux plat qui finit de me tuer les jambes (km 8 en 6’02) avant la descente finale.

On est revenu sur la même route que précédemment et je fonce vers l’école à présent (km 9 en 4’48). Passage par les méandres de l’Abbaye, dernière ligne droite et j’en termine en 50’26.

Conclusion

Je me suis bien amusé ! Le jogging était vraiment bien organisé et le ravito d’arrivée était super copieux : pommes, bananes, boissons, sucré et salé.

C’est clair que dans le cadre de ma prépa, c’est pas vraiment idéal, car je n’ai pas du tout couru en endurance fondamentale. Mais ce jogging de Flône 2019 m’a permis de casser un peu la routine des entraînements des dernières semaines et ça, ça fait du bien aussi.

Related Articles

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.