Home Joggings Jogging de Vyle-Tharoul 2013

Jogging de Vyle-Tharoul 2013

by Michael Gyen
3 comments

10 miles après 9 mois de jogging

C’est sur le tard que je me suis décidé et un peu laissé convaincre ce 31 mai en soirée de participer à ce jogging du challenge condruzien dont le parcours est superbe, parait-il… Arrivés 30 minutes avant le départ en compagnie de Yves, nous retrouvons Fabian, notre coach JCPMF. On s’échauffe un petit peu et à 19h30 le départ est donné.

Je dois bien avouer que je ne suis pas trop rassuré: 10miles (16,50KM) c’est une distance que je n’ai jamais parcouru. Yves me dit que les 2 premiers kms ne seront déjà pas faciles, ça monte, et pas qu’un peu ! 6’04 et 6’17, c’est pas mal, mais je sens que mon cœur s’emballe déjà un peu trop, pas bon signe…
Le 3ème est en descente, j’en profite pour me laisser aller ça fait du bien !

Au début, ça va

Je tiens le rythme encore les 2kms suivant, le parcours est superbe, un paysage à couper le souffle ! Passé le 5ème km, le parcours indique un petit chemin dans les bois… Bam là je sens que ça va se corser ! En effet, avec mes chaussures, impossible de monter cette petite cote boueuse, me voilà obligé de marcher. Heureusement, ce n’est pas trop long, et après ce passage un peu compliqué on arrive dans une espèce de ferme et oh bonheur c’est le premier ravitaillement ! Je prends le temps de boire mon gobelet d’eau et manger un quartier d’orange.
Les 2 kms suivants se passent bien, ils ne sont pas trop difficiles et le rythme est bon. On passe par un château c’est vraiment magnifique ! Les organisateurs n’ont pas menti, le parcours est SUPERBE !

Le 9ème km est ensuite plus compliqué, on repasse par les bois, la boue est présente et les sensations sont de plus mauvaises me concernant. Yves me distancie assez facilement, je ne suis vraiment pas à l’aise avec cette boue et mon coeur s’emballe à nouveau. Je sens qu’à partir de là, ma course va se compliquer. Yves m’attend un peu au sommet de la côté, mais je sens bien qu’aujourd’hui, il est plus fort que moi, vers la moitié du 11ème km, après le second ravitaillement je lui fait comprendre qu’il peut y aller, on se retrouvera à l’arrivée.

Jogging de Vyle-Tharoul 2013

Un parcours champêtre et vallonné…

Début du calvaire…

Pour moi, un calvaire commence, il reste 5km et je n’ai vraiment plus de jus, les passages boueux s’enchaînent et franchement j’en ai marre ! Je n’avance plus, je patauge, j’essaye de trouver des passages plus secs dans les bois et les ronces…

Pfffff qu’est que je fous là !  Note pour plus tard… Acheter des chaussures de trails !

Le 12ème km est difficile pour moi, je n’avance plus ! Le 13ème et 14ème sont heureusement un peu plus praticables, et un 3ème ravitaillement me booste un peu et fait vraiment du bien. Joie de courte durée car les 2 derniers sont un véritable enfer, je ne sais pas comment mes jambes peuvent encore avancer tant elles me font souffrir, je dois vraiment puiser au fond de moi pour terminer sans marcher jusqu’à la fin, surtout que je suis tout seul dans ce bois sombre et boueux.

Après une dernière traversée d’un « champs/marécage » j’aperçois enfin la ligne d’arrivée. Je m’arrache pour y arriver et termine en 1h48’19 », 5 minutes après Yves et plus de 15 minutes après Fabian.

Conclusion

Ce fut dur… Mais au final, avec un peu de recul, ce fut une bonne expérience. Le parcours était superbe et je pense que sans toute cette boue qui m’a vraiment fait mal, j’aurais pu terminer plus vite.
Finalement après 9 mois de jogging, je suis arrivé à ma limite. Si je veux m’améliorer et pouvoir prendre part à des trails plus long, comme j’en ai l’objectif, je dois intensifier l’entrainement sur les côtes et les fractionnés. Histoire de passer plus facilement les bosses.
Sinon, point de vue organisation, ce jogging fut parfait. Pas trop de files pour retirer le dossard, 3 ravitaillements avec des oranges et du pain d’épice, un parcours MAGNIFIQUE. Je pense que l’année prochaine, je me déciderai également en dernière minute pour le refaire ou pas… J’aimerais vraiment y participer sans boue et avec des chaussures adéquates.

 

Related Articles

3 comments

Jogging de Vyle-Tharoul 2014 | Running-Mike 2 juin 2014 - 9 h 46 min

[…] ce jogging comme un véritable test pour analyser ma progression sur un an. En effet, l’année passée, cette course avait été un véritable calvaire pour moi. Arrivés 20 minutes avant le départ, […]

Reply
Jogging de Vyle-Tharoul 2015 - C'est vraiment mon préféré du challenge condruzien 2 mars 2017 - 16 h 29 min

[…] première année très difficile, et de bonnes sensation l’année […]

Reply
Bilan Mai 2013 - Running-Mike 23 mars 2017 - 11 h 10 min

[…] fut quand même intense ! 3 courses : les 15km de liège le 5, le jogging de Verlaine le 18 et le jogging de Vyle-Tharoul le 31. Les distances parcourues se sont allongées, mais je sens que la limite est atteinte pour […]

Reply

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.