Home Joggings Jogging des poudingues 2014

Jogging des poudingues 2014

by Michael Gyen
2 comments

L’avant-course

Ce dimanche 5 octobre, nous avions de nouveau l’embarras du choix niveau joggings. On a un peu hésité avec les 10km de Liège. Mais vu le parcours un peu similaire à la forme du coeur, on s’est décidé pour le jogging des poudingues. Course vallonnée du challenge condruzien à Ombret.
Le temps n’est pas terrible, il y a une légère bruine et il a beaucoup plu la nuit précédente. Le parcours, à 80% dans les bois, risque d’être un peu boueux.

La course, ça commence fort !

Vers 10h15, nous sommes partis. Si les 500 premiers mètres sont plats, on se retrouve assez vite en bas d’une belle rue en côte, les mollets chauffent déjà ! La côté dure +/- 500m aussi et on peut déjà admirer une belle vue sur la vallée de la Meuse et Amay sur l’autre rive.

On rejoint assez rapidement un chemin le long d’un petit ruisseau qui est en fait le même que celui du semi-vert, mais dans l’autre sens cette fois. D’ailleurs, on va continuer sur ce même parcours du semi-vert à l’envers. Celà jusqu’à la grosse difficulté du jour, un longue côte en forêt au 3ème km où je dois me mettre à la marche.
Lors du semi-vert, on l’avait descendu, c’était un peu plus facile 😉

Après le 6ème km, ça redescend

Arrivé au dessus, je sais que ça monte encore légèrement jusqu’au 6ème km, mais après cette grosse côte ça semble plus facile et je peux tenir un bon rythme en compagnie de Yves.
Une fois arrivés au ravitaillement, ça va aller vite, ça va ne faire que descendre jusqu’à l’arrivée. Je me sens assez bien sur cette course (malgré une soirée un peu arrosée la veille) et jusqu’au km 9 je suis le rythme de Yves. Arrive à présent une longue descente dans de la caillasse où je ne me sens pas à l’aise.
Depuis mon entorse du printemps, je suis moins franc sur ce genre de terrain, je suis donc obligé de ralentir et laisser Yves me distancer.

Arrivé en bas, on rejoint assez vite la première rue en côte du début de la course et j’allonge la foulée. Il reste 1 km, je regarde mes pulsations et décide de continuer à foncer jusque la fin. Je me surprends même à dépasser les concurrents devant moi.
Un dernier petit tournant, et c’est l’arrivée en 1h01’15 » pour ces 11,2 km.

Conclusion

Je me répète mais j’aime vraiment ce challenge condruzien. Des parcours natures accessibles et une bonne ambiance avant, pendant et après la course.
Je suis également assez content de ma prestation. J’estime que mon temps n’est pas mal compte tenu des difficultés sur le parcours.

Related Articles

2 comments

Avatar
Rohnny 9 octobre 2014 - 11 h 17 min

Bravo à toi Mike pour cette nouvelle belle course. Au plaisir de te revoir.

Reply
Michael Gyen
Michael Gyen 11 octobre 2014 - 20 h 12 min

Merci Rohnny, au plaisir de te revoir aussi

Reply

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.