Home Joggings La belle hivernoise 2018

La belle hivernoise 2018

by Michael Gyen
2 comments

De retour après 4 ans

4 ans déjà que je n’avais plus participé à cette belle course. C’était en 2014 et je n’avais pas encore atteint la quarantaine… Argh le temps passe trop vite !

Ce dimanche 16 décembre je me suis donc rendu à Angleur au pied de la colline du Sart-Tilman pour participer à la belle hivernoise 2018. Il s’agit d’un jogging nature de 13.5km qui passe par les bois ceinturant l’université et l’hôpital universitaire de Liège. Quelques belles côtes au programme mais surtout un super temps de saison vu qu’il a bien neigé durant la nuit.

Et courir dans la neige j’adore ça !

Niveau objectif… rien de spécial :

  • prendre du plaisir
  • ne pas me blesser
  • prendre du plaisir
  • ne pas me blesser
  • prendre…

Bref vous l’aurez compris, je ne suis pas en quête d’un chrono aujourd’hui 🙂 D’autant plus que je me suis fait une petite sortie en vélo la veille et que j’ai ressenti une sale douleur au genou gauche à l’arrivée :-/

Ça démarre en force

Le début de la course n’a pas changé d’un iota… ça grimpe directement durant 3km et pas qu’un peu ! Avec Yves, on s’est placé en queue de peloton et on remonte lentement mais sûrement la colonne de joggeurs. Mais la route est hyper glissante, il faut vraiment être prudent pour ne pas faire un beau vol plané.

Vers la moitié du 2ème km c’est l’entrée dans les bois. Et avec la neige c’est vraiment magique.

Un peu plus loin Yves a un problème de lacet, je continue en me disant qu’il me rattrapera facilement plus loin.

Le chemin suivi est assez étroit, ce n’est pas évident de dépasser dans ces circonstances. Il faudra arriver près de l’unif pour que ça s’élargisse un peu.

L’air de rien, on est déjà quasi à la moitié du parcours lorsque le ravito se présente. Yves ne m’a toujours pas rattrapé. Je profite pour boire un petit verre d’eau pour l’apercevoir quelques centaines de mètres plus loin.

Je décide de l’attendre: c’est quand même plus gai de courir à 2.

Trahi par ma vessie

Nous voici donc reparti et rapidement et, après la bifurcation entre le 13 et le 23km, nous voici arrivés aux abords des bâtiments de l’unif. Le sol est à nouveau super glissant… Pas évident de garder le rythme.

De retour dans les bois, voilà que ma vessie fait des siennes. Froid + humidité, ça ne me vaut rien. J’essaie de me retenir, mais à un moment plus possible, il faut que je m’arrête pour me soulager… et laisser filer Yves !

J’essaye de repartir rapidement, mais je ne vois plus Yves… Ça va être compliqué de le rattraper !

Heureusement, le parcours est beaucoup plus roulant, mais toujours assez glissant.

J’en ai encore sous le pied et je tente malgré tout d’effectuer la jonction. Un moment je le vois au loin, à plus ou moins 200m devant moi. Ça va être chaud car il avance d’un bon pas également.

On passe encore 2 petites bosses où il a l’air d’un peu caler, il me semble que je me rapproche.

Grosse descente de 2km à présent sur le même chemin qu’au début. Je le vois, mais on court au même rythme, ce ne sera pas possible de le rejoindre cette fois.

Dernière ligne droite à fond et je termine après 1h21 de course, à environ une centaine de mètres de Yves.

Conclusion

Si je compare avec 2014, je mets environ 2min de plus sur le même parcours. Donc sans l’arrêt au ravito et l’arrêt pipi, j’aurais réalisé le même temps malgré les routes glissantes.

Malgré ma petite forme du moment, je suis donc assez content de moi. Surtout j’ai vraiment pris énormément de plaisir à courir cette belle hivernoise 2018. C’est vraiment une chouette course, je ne m’explique pas pourquoi je n’y suis pas venu plus souvent.

Cette année 2018 se termine tout doucement, je m’alignerai encore au jogging des templiers de Haneffe le 30 et puis ce sera l’heure de tirer le bilan

Related Articles

2 comments

Avatar
Rohnny 21 décembre 2018 - 10 h 27 min

Bravo pour cette belle course avec des conditions climatiques pas évidente.
Belles fetes de fin d’année à toi.
Rohnny

Reply
Michael Gyen
Michael Gyen 21 décembre 2018 - 11 h 59 min

Merci, joyeuses fêtes également !

Reply

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.