Home conseils La course à pieds, mon alliée pour perdre du poids

La course à pieds, mon alliée pour perdre du poids

by Michael Gyen
3 comments

Avant de débuter le jogging et parcourir mes 5 premiers kms sans m’arrêter, il a d’abord fallu une grosse prise de conscience par rapport à mon surpoids.

Mon poids et moi

Nous sommes en septembre 2010 j’ai 33 ans et ma balance dépasse la barre fatidique des 100 kgs. Je commence à avoir des problèmes récurrents de tension trop élevée et franchement je ne me sens pas bien dans ma peau. Le déclic s’opère.

Comment en suis-je arrivé là alors que quelques années plus tôt je dépassais rarement les 80 kg. ? 

Ça s’est passé insidieusement. J’ai terminé mes études, commencé à travailler, moins pratiqué de sport (jusqu’à mes 20 ans, je faisais beaucoup de squash). Le midi, on allait mangé n’importe quoi avec les collègues, le soir, c’était pas forcément mieux avec les apéros, le petit vin à tous les repas, …

Bref, en 2010 je vais pour la première fois consulter un nutritionniste.

Sur 6 mois environ je perds 15 kilos pour me retrouver à 87 kg au printemps 2011 au prix d’efforts continus.

Pourtant, comme beaucoup de monde je présume, il est difficile de tenir un régime sur le long terme et surtout changer ses habitudes. En effet, une fois le suivi chez le médecin terminé, petit à petit, les mauvais gestes reviennent.

En 2012, j’ai déjà repris 5 kilos !

Que faire ? Reprendre un régime ? ou essayer de compenser le trop plein de calories par du sport.

Si vous lisez ce blog, vous savez que c’est la seconde option que j’ai choisi. La course à pieds allait donc devenir mon alliée pour perdre du poids. 

Courir pour maigrir ? Pas si simple !

Désolé pour ceux qui espèrent une recette miracle, y en a pas ! Le running ne fait pas perdre du poids immédiatement, c’est plutôt l’inverse dans un premier temps !

En effet, pendant quasi 10 ans (2002-2012), je n’ai plus rien fait comme sport. Mes muscles se sont donc relâchés, et ont été remplacés par de la belle bonne graisse !

Les premiers résultats de ma pratique du jogging ont donc été une prise de muscle au niveau des jambes. Et pas de chance, le muscle pèse plus que la graisse…

MAIS

Même si la balance ne bougeait pas beaucoup, ma silhouette a commencé à changé ! Plus fine et plus musclée. Le muscle a aussi cette particularité de consommer beaucoup plus de calories, j’ai donc perdu quelques kilos malgré tout pour me situer vers les 88 kgs.

C’est un poids que je suis parvenu à plus ou moins stabiliser durant 4 ans. Et franchement, je m’en satisfaisais car ma progression en course à pieds fut constante durant ces années.

Pourtant, insidieusement encore une fois, de mauvaises habitudes allaient encore s’installer. Un peu Plus de sucre, un peu plus d’alcool, des excès…

Et je l’avoue, pendant tout un temps, je n’ai plus vraiment surveillé mon poids.

Le running seul n’est pas suffisant

Malgré une pratique régulière mon poids est reparti à la hausse ! Et oui, pas de secret, j’engouffrais plus de calories que ce que j’en dépensais !

Donc, l’année 2016 fut mitigée avec pas mal de petites blessures par-ci par là. Une fois le mollet, une fois le genou, une fois la cheville… Jamais rien de grave mais toutes ces petites blessures avaient le don de m’irriter et surtout me faire perdre le plaisir de courir.

Un second déclic

En 2017, j’ai repris un entrainement sérieux pour les 30km du Trail de la Primavera. J’ai terminé la course, mais mon genou m’a vraiment posé problème avec une douleur persistante.

Il aura fallu que je sois victime d’une une pierre au reins 2 jours après mes 40 ans pour me rendre compte que j’avais à nouveau passé la barre des 90 kgs (91,5) !

Fallait pas chercher plus loin la cause de ces petites blessures à répétition !

Alimentation + course à pieds : le couple idéal

Le choc !

Je suis sportif, je fais des trails de 30 bornes et je reprends malgré tout du poids !

Et oui, y a rien à faire, l‘alimentation est la clé de tout. Si je ne changeais pas mon rapport avec la nourriture, ma passion pour le jogging risquait d’en pâtir.

Je me suis donc décidé à revoir mon alimentation et enfin perdre ces kilos en trop. Je ne parle pas ici de régime mais de changement à long terme.

Nouveau RDV chez un nutritionniste pris.

Mais sincèrement, j’ai du mal à suivre à la lettre toutes ses recommandations. Je préfère prendre plus de temps en prenant de bonnes habitudes petit à petit plutôt que de me priver de tout et perdre du poids plus rapidement.

Une petite bière spéciale après un trail, c’est quand même obligatoire ! 🙂

Je suis tout de même parvenu à descendre à 85,5kg avec pour objectif de fleurter avec les 82-83 pour la fin de l’année 2017.

En surveillant ces quelques points, j’ai ainsi réussi à perdre 6 kgs depuis avril :

  • contrôle de ce que je mange, j’enregistre tout sur une application (myfitnesspal)
  • utilisation d’un podomètre (fitbit)  pour faire au moins 10000 pas par jour
  • diminution du sucre (biscuits, chocolat, et autre « crasses »).
  • diminution de l’alcool (le WE, ça reste compliqué tout de même)
  • des portions de féculents plus petites (j’exagérais vraiment…)

La motivation ? Elle vient toute seule car mes performances augmentent réellement ! J’améliore ainsi mes meilleurs chronos et vais régulièrement battre mes records personnels sur des segments Strava

A présent le rapport s’est inversé : Je perds du poids pour mieux courir et non plus l’inverse !

Mes 5 conseils running pour y arriver

Je ne suis pas nutritionniste et un programme pour une personne n’est pas celui d’une autre. Comme conseil, je me contenterai donc de partager ce que j’ai fait au niveau course à pieds pour perdre du poids ces derniers mois.

  1. Courir au moins trois fois par semaine. Pas de miracle, si vous souhaitez brûler un max de calories, faudra enfiler vos baskets au moins un jour sur deux à mon avis.
  2. Alterner les vitesses de courses
    • Sorties endurance. Courir lentement est bon pour brûler les graisses, à condition de courir longtemps (on parle de 40 minutes pour aller puiser dans les graisses…). Je cours au minimum 1h20 lors de mes entraînements.
    • Sorties « fractionnés ». Lorsqu’on travaille sa vitesse, on use beaucoup plus vite des calories. Puis bon travailler sa vitesse permet d’augmenter progressivement sa vitesse « endurance ».
      Travailler les intervalles pour perdre du poids

      Entraînement fractionnés : ici 3x8x30″30″

  3. Ne pas éviter les côtes 🙂 . Les côtes, beaucoup de runners les évitent… Pourtant comme pour les fractionnés ça use beaucoup de calories ! Puis les montées, ça fait énormément progresser !
  4. Penser au renforcement musculaire et au gainage. Je vous le dis tout de suite, j’aime pas ça… mais le gainage ça marche bien pour avoir un ventre plat. J’essaye donc d’en faire régulièrement (mais pas encore assez…)
  5. Garder le plaisir : la course à pieds ça doit être amusant, pas une torture à chaque sortie. Si vous n’aimez pas ça, que vous ne prenez aucun plaisir, vous ne tiendrez pas sur la durée. Il faut savoir sortir de sa zone de confort, bien entendu, mais jamais au détriment de son plaisir ou de sa santé.

Ce que je ne fais pas : courir à jeun. Y en a qui le font, mais pour moi c’est impossible et sincèrement j’ai pas envie d’essayer.

Pour conclure, j’espère que ce témoignage vous sera utile si vous aussi, vous vous battez avec votre poids et souhaitez perdre quelques kilos en pratiquant le jogging.

N’hésitez pas commenter cet article pour partager votre expérience !

Related Articles

3 comments

Avatar
Rohnny 11 août 2017 - 7 h 42 min

Tres beau post et vraiment interessant a lire, Bravo mon ami.

Reply
Michael Gyen
Michael Gyen 13 août 2017 - 10 h 03 min

Merci Rohnny, j’espère qu’on se recroisera bientôt sur une course 🙂

Reply
Courir pour maigrir: témoignages (2e série) | runvideoworld.com 19 février 2019 - 13 h 07 min

[…] Témoignage complet de Mike sur running-mike.be […]

Reply

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.