Home Joggings Les crêtes fallaisiennes 2018

Les crêtes fallaisiennes 2018

by Michael Gyen
2 comments

Les crêtes de Fallais, cette année encore 🙂

Tout comme au Huy Night Run, j’aime participer à ce jogging hesbignon dans le village voisin. Après 2015 et 2017, Il s’agit déjà de ma 3ème participation à cette course de 13.3 km assez vallonnée.

La veille mes parents nous avaient invités au resto pour la fête des pères et ce fut « légèrement » arrosé. Autant dire qu’en arrivant sur le lieu de départ, je n’étais pas spécialement en pleine forme. Je retrouve les amis du club, notamment Yves et Pierre.

Sur la ligne départ, nous nous plaçons dans le premier tiers avec Pierre, Yves est plus en retrait.

Le parcours est identique aux autres années, il y aura 2 grosses côtes aux 5ème et 8ème km.

A fond dès le départ

Dès le top du départ, je ne me pose pas de questions ! Je ne souhaite pas me faire coincer à l’entrée du ravel et dépasse donc un maximum de gens pour vite me retrouver dans un groupe courant plus ou moins à la même vitesse que moi. Malgré le léger faux-plat, je boucle ce premier km en 4’55.

Pierre ne m’a visiblement pas suivi… par contre je soupçonne Yves de vouloir me rejoindre rapidement, le connaissant.

Les 3kms qui suivent sont très rapides, je ne lâche rien sur cette portion :

  • km 2 en 4’25
  • le km 3 en 4’43
  • km 4 en 5’10

Crête n° 1 chaud chaud

Voilà, ça y est ça commence à monter sur environ 1km… Il y a déjà des gens qui se mettent à la marche autour de moi, mais je m’accroche. Je suis dans un petit groupe de 3 joggeurs et sans se concerter, je pense qu’on s’entraide à tenir ensemble, car personne ne lâche prise.

L’air de rien, 1km en côté, c’est long…

Mais je finis par y arriver et j’aperçois le premier ravito. Je prends un gobelet d’eau et quoi ! Y a plein de mouchettes mortes dans mon verre !!! beurk !

Faut relancer à présent… heureusement ça redescend jusqu’au pied de la seconde crête

  • km 5 en 5’55
  • 6ème en 4’57
  • km 7 en 5’22

Crête n° 2 … c’est looooong

Je la connais pourtant cette côte ! Elle débute via une portion de route et un faux-plat dans les bois au 8ème km, avant d’enchaîner sur une longue montée au 9ème.

2km de montée… c’est long, surtout en voulant garder une allure correcte.

Je me rappelle avoir souffert l’année passée à cet endroit. Cette année, les jambes sont meilleures, j’ai moins l’impression de me traîner. En effet, je passe le 8ème km en moins de 6 min (5’55) et le 9ème en 6:27 –> 20 sec de mieux qu’en 2017!

Deuxième ravito au sommet et heureusement, pas de mouchettes cette fois !

Chercher le RP

Le plus dur est derrière moi.

Et je le sens bien, je pense que je peux aller battre mon meilleur temps (1h11’51) sur ces crêtes fallaisiennes 2018. Et pourquoi pas tenter d’être sous 1h10 ?

Faut y aller donc… d’abord sur le long chemin des peupliers d’environ 1km (5’12) et ensuite dans la descente vers Fallais.

Les crêtes de fallais 2018

Je ne sais pas où sont mes partenaires de club, mais je n’ose pas trop me retourner, si j’en vois un à proximité, je risque de prendre un petit coup et ralentir malgré moi.

Les kms 11 et 12 sont à travers champs, c’est assez compliqué de garder le rythme car les petites descentes sont suivies de petits faux-plats où les cuisses souffrent.

Mais bon, je tiens bon : km 11 en 4’52 et km 12 en 4’54.

1km 300 à tenir… Et il y a cette fichue descente à travers une ancienne voie romaine que je déteste. Chaque année je suis obligé de ralentir. Et ce sera encore le cas cette année 🙁

Dernier sentier, retour sur le ravel, dernière ligne droite et c’est l’arrivée… Un petit regard sur ma montre : 1h09’45 ! Objectif atteint !

Yves arrivera 1min après moi et Pierre environ 7.

Conclusion

Après le Huy Night Run de la semaine passée et ces crêtes fallaisiennes 2018, on dirait bien que la forme revient après un petit passage difficile ces dernières semaines.

Puis j’ai pris beaucoup de plaisir sur ce jogging. Comme quoi, je pense qu’il faut varier les plaisirs pour garder sa motivation. Arriver au bout de la fatigue sur un 35km c’est bien, mais courir à fond sur un jogging plus court, ça me plaît aussi finalement…

La semaine prochaine, j’innove en participant Aux Forges de la forêt d’Anlier : 19km plutôt rapides du côté d’Habay-La-Neuve.

Related Articles

2 comments

Avatar
Vincent 12 juin 2018 - 13 h 49 min

Salut Michael !

Toujours le même plaisir de te lire ! On s’y croirait !

Je te (vous ?) souhaite une belle course samedi à Habay !

L’annee Dernière, j’y ai probablement fait une de mes meilleures courses en 1:38:39. Petit défi que je te lance donc . Mais au vu de ta régularité depuis quelques mois, ça ne t’évite posera pas de problème !

Déjà impatient de te lire et, je l’espere, de pouvoir la refaire ‘un jour’…

Vincent

Reply
Michael Gyen
Michael Gyen 12 juin 2018 - 15 h 19 min

Merci Vincent ! Aller chercher ton temps me parait quand même compliqué sur un parcours que je ne connais pas… On verra samedi en fin d’après midi 🙂

Reply

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.