Home Joggings La Descente de la Lesse 2017 (21 km)

La Descente de la Lesse 2017 (21 km)

by Michael Gyen
2 comments

4 ans après

Et oui, 4 ans se sont écoulés depuis ma dernière participation à ce jogging nature. A l’époque, je n’avais pas encore 1 an de running derrière moi et j’avais participé à la petite distance.

Cette année, c’est sur la Top Lesse 2017 de 21km que je m’aligne en compagnie de mon compère de club Pierre.

Nous sommes donc partis assez tôt de Villers-le-Bouillet vers Dinant pour être à l’heure pour prendre la navette . Pas facile de trouver une place pour se garer sur place, il y a beaucoup de monde pour les 2 courses, en plus des estivants.

Après avoir récupéré le dossard et le t-shirt souvenir, nous voici à l’embarcation du bus qui doit nous amener à Houyet, le lieu de départ. Ainsi le trajet dure +/- 25minutes… C’est si loin que ça Houyet 🙂 ?

A 11h précise, le départ de la top Lesse 2017 est donné

Ce sont 1000 personnes qui s’élancent sur le parcours ! Une sacrée organisation tout de même !

Avec Pierre, on pensait être +/- à la moitié du peloton sur la ligne départ, mais en réalité, on s’aperçoit vite qu’on se trouve dans le dernier tiers…

Les 2 premiers kms sont assez nerveux et rapides, pas facile de trouver sa place parmi tous les concurrents. Pierre est parti sur les chapeaux de roue, un peu trop vite à mon humble avis, mais je décide de lui emboîter le pas.

Une côte gargantuesque…

Vers la moitié du 3ème km, on franchit un petit pont étroit pour ensuite se diriger vers une fameuse côte. 500m et environ 86 m de D+. Dur dur car il y a beaucoup de monde et il fait étouffant, je dégouline déjà de sueur.

Le sommet atteint ce n’est pas fini ! Quelques centaines de mètres plus loin ça remonte vie une petite route sur environ 800m. J’y ai déjà laissé pas mal d’énergie, mais heureusement ce seront les seules grosses difficultés de la course.

En effet, ça redescend sur environ 2km par la suite pour ensuite continuer majoritairement sur du plat.

Top lesse 2017 - un belle petite côte

Une belle petite côte dès le 3ème km

Arrivée à Gendron

La suite du parcours est roulante, avec quelques faux-plats jusqu’à l’arrivée du côté de Gendron. Là nous empruntons une série d’escaliers bien raides pour passer un petit pont sur la Lesse.

Pierre est toujours devant moi, il me précède d’une trentaine de mètres. L’entraînement des dernières semaines paient visiblement le concernant.

Nous sommes à présent sur le lieu de départ de la petite course et c’est à ce moment que j’effectue la jonction avec Pierre et prends le relais devant lui.

La route n’est pas trop difficile mais quelques petits faux-plats cassent un peu le rythme. Nous courons à environ 5’15 – 5’20 au km à ce moment. Pierre m’avoue qu’il est un peu en surrégime mais continue tout de même à relancer à chaque fois.

Séparation au pont de chemin de fer

Nous restons ensemble jusqu’au 12ème km +/- jusqu’au pont de chemin de fer où des marches d’escalier à gravir nous attendent à nouveau.

Une fois de l’autre côté du pont, le parcours nous emmène sur un chemin forestier assez plat. J’en profite pour relancer un coup et tenir un petit 12 km/h. C’est vraisemblablement à cet instant que je me suis mis à distancer Pierre.

Je ne le reverrai plus avant l’arrivée.

Les kms défilent et mes sensations sont dans l’ensemble assez bonnes. Je souffre tout de même un peu de la chaleur et profite des nombreux ravitos pour me jeter un gobelet d’eau bien fraîche sur la tête… A force, on dirait que je me suis plongé dans la Lesse, je suis détrempé !

top lesse 2017

Merci à Cédric Malherbe pour la photo

Le final très long

J’arrive bientôt à la fin, nous voici arrivé à Anseremme, là où la Lesse se jette dans la Meuse.

La course n’en n’est pas finie pour autant, il reste environ 2,5km pour rejoindre l’arrivée.

Et c’est long !

On doit suivre une espèce de ravel le long de la Meuse dont on ne voit pas la fin. J’ai de plus en plus de mal à garder mon rythme et commence à fatiguer sérieusement. J’aperçois aussi au loin la ligne d’arrivée, mais on dirait qu’elle s’éloigne plus que ce qu’elle ne se rapproche !

Cependant je m’accroche, les jambes fonctionnent toutes seules. Plus qu’un km, 900m, 800m… 200m et ça y est j’y suis ! Je franchis ainsi la ligne d’arrivée après une course de 1h 56min 41s .

Conclusion

Malgré un dénivelé moins important, j’ai trouvé cette Top Lesse 2017 bien plus difficile que l’Ardennaise du mois passé. Peut-être à cause de cette chaleur étouffante ou de ce final interminable, je ne sais pas.

Je suis en tous les cas super satisfait de mon chrono : 20km800 sous les 2heures, c’est quand même pas mal. Je me situe presque dans le premier tiers des arrivées.

Prochain objectif : le semi-vert d’Amay où j’ai une grosse revanche à prendre sur l’année passée !

Related Articles

2 comments

Avatar
Rohnny 4 septembre 2017 - 6 h 33 min

Franchement BRAVO mon ami, tu m’impressionne…

Reply
Michael Gyen
Michael Gyen 4 septembre 2017 - 8 h 06 min

Merci 🙂

Reply

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.