Home Trails Trail de l’Orneau 2018 (19km)

Trail de l’Orneau 2018 (19km)

by Michael Gyen
1 comment

Invité sur le Trail de l’Orneau 2018 comme blogueur running

En effet, un des organisateurs, qui tient le blog Running-Geek m’avait invité il y a quelques semaines en compagnie d’autres blogueurs « running » à participer à cette course.

Chouette reconnaissance pour moi et ce blog amateur où je vous partage ma passion de la course à pieds.

J’ai donc eu l’occasion de rencontrer, un peu brièvement malheureusement :

Trail de l'Orneau 2018

Après quelques mots, place à la course et je dois bien avouer que je n’étais pas super confiant. Depuis ma blessure au tendon d’Achille je n’avais plus couru plus de 10-11 km, non sans peine qui plus est.

D’abord inscrit sur le 33km, je m’étais rapidement redirigé vers le 19km. Sans autre objectif que de reprendre du plaisir sur une course après ces semaines de galère.

Il faut savoir se montrer humble devant les difficultés et son niveau actuel des fois…

C’est parti pour 19km au fil de l’Orneau

Je me positionne au côtés de Jean-Pascal sur la ligne de départ, mais vu son niveau, il me sera difficile de le tenir longtemps. Je n’essaye d’ailleurs pas et rapidement il s’éloigne de moi. Ce trail de l’Orneau a la particularité de ne pas présenter un dénivelé énorme (+/- 250m sur les 19km) mais est vraiment super sympa à courir. En effet, on passe sans arrêts par de petits chemins à travers bois et champs, c’est vraiment une magnifique occasion de découvrir ce coin de la Belgique.

Les 5 premiers km se passent plutôt bien, mais je sens bien que par rapport à l’avant-blessure, mon niveau n’est plus le même. Les muscles des cuisses trinquent un peu dans les montées à vrai-dire.

En mode touriste

Passé cette première partie de course, je commence à retrouver des meilleures sensations et ce rythme de 10.5-11km/h me satisfait entièrement. J’en profite pour prendre quelques photos ça et là, bref je suis en mode touriste complet, je n’ai vraiment pas envie de me faire mal aujourd’hui 🙂

Et pourtant, je n’avance pas si mal, les kms défilent et la mi-course est déjà passée. Je reconnais bientôt l’endroit où j’avais du abandonner il y a 3 ans et suis content de le laisser derrière moi.

Sur ce trail de l’Orneau 2018, pas question de me blesser à nouveau !

Physiquement, je commence lentement mais surement à souffrir à partir du 14-15ème km. J’ai un peu de mal à relancer et mes cuisses me font bien souffrir par moment.

Et 2 vodka, 2 !

Arrivé au 17ème km, on se retrouve après une belle descente au pied d’un champs à grimper. Il s’agit la de la plus grosse côte de la course, mais bon… ça reste juste un champs tout de même 🙂

Au pied, on retrouve un petit stand vodka et comme je suis là pour m’amuser, pour une fois je m’arrête. Je demande à la dame de me prendre en photo avec ma vodka… elle n’y arrive pas… J’en reprends une… Elle n’y arrive toujours pas bref faudra bien faire le selfie pour immortaliser l’instant !

Après ça, les jambes sont un peu lourdes, mais je finis par atteindre le sommet (700m quand même).

Plus qu’à terminer la course à présent, ce que je fais avec un temps d’environ 1h53′

Conclusion

OUF, ça fait du bien !

J’avais pas mal d’appréhensions avant ce trail de l’Orneau 2018 mais tout s’est bien passé. Du plaisir retrouvé et aucune douleur au tendon surtout !

Et puis, c’est dingue, mais même en ne me prenant pas au sérieux, en m’arrêtant plein de fois, je fais quasi 3 minutes de mieux qu’en 2016 ! Surprenant…

La fin de l’année approche et mis à part la triplette de Solwaster le 2/12, je n’ai encore rien de prévu. Je me demande si je ne vais pas m’orienter vers l’un ou l’autre jogging d’ici-là.

Related Articles

1 comment

Avatar
Rohnny 25 octobre 2018 - 8 h 21 min

Notre Mike est de retour et ça fait plaisir à lire.
Bravo d’avoir été au bout et bonne continuation.
Rohnny

Reply

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.