Home Trails Trail de la Cochonne 2019

Trail de la Cochonne 2019

by Michael Gyen
1 comment

Pas raisonnable

Après le trail Lesse et Meuse de la semaine passée, je me suis rendu avec Pierre à quelques km de la maison pour participer au trail de la Cochonne 2019 (oui oui le nom est quelque peu bizarre… mais bon c’est comme ça 😉 ). J’y avais déjà participé en 2017, mais il s’agissait d’une triplette.

La douleur au ventre est passée, mais je ne suis pas sur d’être à 100%. Avec le début de mes vacances, j’avoue n’avoir toujours pas pris RDV chez l’osteo. Flemme quand tu nous tiens…

Bref, il fait un peu froid et nuageux ce dimanche matin, le temps idéal pour courir  !

Parcours modifié

Si les 2 premiers kms sont identiques, la première grosse côte est différente. Elle est un peu plus hard cette année me semble-t-il. En effet, elle démarre sur la route pour se poursuivre en forêt sur environ 500m. L’air de rien on y laisse pas mal d’énergie.

Heureusement les 2kms suivant sont plus roulants, même si quelques faux-plats nous cassent bien les jambes avant une belle longue descente jusque la seconde grosse côte.

Avec Pierre, on s’économise pas mal, et cette deuxième côte passe assez bien finalement. Je reconnais par ci par là des chemins empruntés avec Fabrice quelques semaines plus tôt lors de ma prépa pour le Ohm Trail. C’est dingue, ces bois se trouvent près de la maison, mais je n’y viens quasi jamais.

Allez je lance un appel aux autorités communale : et pourquoi pas des parcours de trail permanents de ce côté là aussi… ??

Bref, je suis toujours avec Pierre, et on progresse assez bien sur le tracé. Notre vitesse est d’environ 9km/h de moyenne, ce n’est pas si mal. Nous sommes à présent à la moitié du parcours. Et physiquement, je ne suis pas trop mal, je ressens tjs cette gène au ventre, mais c’est gérable.

A la recherche des 3kms perdus

Nous sommes à présent près du quartier « eco » de Ben-Ahin. Sur une côte assez régulière. Un moment Pierre se met à la marche, et je me dis que je vais essayer de le distancer à cet endroit ! Je m’accroche donc et continue toute la côte en courant pour faire le trou.

Pari gagné, je me retrouve seul dans la descente.

Mais pas longtemps, car 1km plus loin, Pierre est déjà là ! Il ne veut pas décrocher dirait-on…

Un peu plus loin, re-côte, et je re-tente le coup. Il s’agit d’un long « faux-plat » à travers champs. Pierre souffre, je le vois bien, mais moi je m’accroche et le distancie à nouveau.

Est-ce la bonne ?

On dirait-bien car même dans la descente suivante, je ne le vois pas. Je suis dans un groupe de jeunes coureurs avec qui je reste un certains temps. Ils ont un sacré rythme en descente, et j’en profite un peu.

Les kms défilent et c’est bizarre car vers le 15ème, j’ai l’impression qu’on arrive déjà près de la terrible côte du terril. Il manque 3 km, non ? Étrange…

Et en plus, voilà que Pierre réussit à nouveau à me rejoindre ! Il a tout donné dirait-on… Il veut absolument me battre cette fois-ci !

Côte de la Cochonne...

Pas de chance pour lui, car j’ai encore un peu de jus et me lance dans la dernière ascension sans trop me poser de question. J’avance assez bien, et me retrouve vite au dessus. J’ai trouvé cette côte bien plus facile que la dernière fois.

J’ai repris une trentaine de secondes d’avance sur Pierre que je garderai jusqu’à la ligne.

Arrivée franchie après 1h46 de cours pour 16.5km en compteur

Conclusion

Il manquait bien 3km, on apprendra qu’apparemment des « petits plaisantins » ont modifié le balisage durant la nuit. Dommage car j’avais les jambes pour 19.5km sur ce trail de la cochonne 2019 !

Sinon, je me suis bien amusé, mais à nouveau je n’étais pas à 100%. Un peu mal dans le bas du ventre une nouvelle fois et aussi un peu au genou. Faut régler ça, rien à faire.

J’ai aussi apprécié la petite compet avec Pierre. Il se rapproche, mais il lui manque encore ce petit truc pour me dépasser et me battre.

Il est quand même temps que je reprenne un entrainement plus sérieux que les dernières semaines !

Related Articles

1 comment

Avatar
Rohnny 12 juillet 2019 - 8 h 47 min

Coucou Mike,
Tu es vraiment un champion, plus moyen de t’arrêter…
Merci pour le partage.
Super belle journée à toi.
Rohnny

Reply

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.