Home Trails Trail des étoiles 2013

Trail des étoiles 2013

by Michael Gyen
4 comments

Une première expérience « trail »

Ce vendredi 15/11 j’ai pris part à mon tout premier trail, le Trail des étoiles 2013 qui avait lieu à Burdinne. Avec 20km et 400D+ annoncés.
C’est avec énormément d’appréhension (surtout par rapport à la distance) que je suis arrivé sur place 45 minutes avant le départ, j’ai facilement retiré mon dossard et retrouvé Fabian qui y participait également.
Le départ est donné vers 19h45, et dès le premier km, je me rend compte que ça va être compliqué. Les pluies des derniers jours sont passées par là et les chemins sont extrêmement boueux. Je dois avouer qu’au début ça se passe bien, on traverse quelques sous-bois, des champs et je gère bien mon rythme. Les kms défilent et c’est chouette, on remarque que l’ambiance est très différente de ce que je connais sur les joggings. Dès qu’il y a une grosse flaque, une racine ou encore un tronc, les trailers qui sont devant moi préviennent. Je passe ainsi le cap des 5km en 36m13s.

Un petit accident…

Un peu après le 6ème, on descend un petit chemin au bout duquel se trouve une espèce ruisseau rempli de boue, on en a jusqu’au genoux ! Et c’est là qu’arrive ma première galère, ma chaussure droite reste collé au fond et je me trouve en chaussette dans cette espèce de marécage ! Heureusement, je peux compter sur l’aide d’autres trailers pour la retrouver.  C’est non sans mal que je la sors de là et la remet. Pfffff le moral en prend un petit coup… Un km plus loin… Revoilà le ruisseau et en plus il faut passer des barbelés ! Qu’importe, au point où j’en suis je passe dedans et traverse sans me poser de question.
Je suis reparti, arrive sur des parties où il y a un peu plus de routes ce qui permet d’un peu respirer et d’augmenter un peu la vitesse.
C’est difficile de décrire les routes car on n’y voit pas grand chose, on traverse les villages, on repasse par des champs…  j’avance c’est tout ce qui compte ! je franchis la barre des 10km en 1h19.

La moitié est derrière moi.

Un peu après le 11ème km, je décide d’avaler une petite barre énergétique, histoire de reprendre un peu de force. On se trouve en bas d’une méchante côte très boueuse, très glissante. D’ailleurs c’est avec toutes les peines du monde que j’arrive au sommet, j’ai fait une belle chute au milieu et je me suis même retrouvé à 4 pattes pour passer un passage assez raide.
Après c’est une longue descente dans les bois qui est au programme, ce n’est pas facile car il faut faire attention où mettre les pieds pour éviter une belle chute.
Arrivé en bas, les signaleurs nous disent qu’il reste +/- 6km et que ça va de nouveau grimper. En effet, cette côte est vraiment difficile avec déjà + de 15kms dans les jambes.
Je commence tout doucement à avoir du mal à relancer la mécanique. Les muscles de mes jambes sont très durs et une méchante irritation à l’intérieur des cuisses me fait beaucoup souffrir. Après cette côte, on retrouve une nouvelle descente à travers bois et je me tord la cheville assez violemment. Je crains l’entorse un moment vu la douleur, mais ça fini par s’atténuer et je peux continuer.

Un calvaire sur la fin

On passe à présent dans le village de Marneffe.  On arrive ainsi dans une partie assez pénible avec un long chemin de traverse rempli de flaques et de boue. Je peine vraiment à me remettre à courir, mais bon, l’arrivée est proche est je m’arrache un peu. Je laisse un petit groupe derrière moi et me retrouve seul derrière un couple à 1 centaine de mètre devant moi. Un moment ils tournent à droite, machinalement je les suis mais je m’aperçois après quelques minutes que ce n’est pas le bon chemin… Je me dis que l’arrivée ne doit pas être loin. J’essaye quand même de m’orienter au bruit de la musique. J’aperçois enfin la ligne d’arrivée et termine ce trail en un peu moins de 3 heures.

Conclusion

En début d’année, je m’étais fixé comme objectif de participer à un trail , c’est à présent chose faite. A y réfléchir, j’aurais peut-être du commencer par un trail en journée. Et peut-être à une autre période de l’année, plus sèche. Je garderai quand même un bon souvenir de cette aventure nocturne. J’y ai en effet découvert une ambiance totalement différente des joggings auxquels j’ai participé ces derniers temps. Un rythme moins soutenu, de l’entraide entre trailers et cette communion avec la nature vraiment spéciale.  Ce Trail des étoiles 2013 restera une belle expérience tout de même.

trail des étoiles 2013

 

Related Articles

4 comments

Avatar
Rohnny 20 novembre 2013 - 21 h 21 min

Bravo Mike pour cette belle course pas simple comme j’ai lu… Et puis tu m’as bien fait rire avec la perte de ta chaussure. Bonne récupération l’ami.

Reply
Michael Gyen
Michael Gyen 20 novembre 2013 - 21 h 27 min

Pas facile en effet mais une belle aventure tout de même malgré les petits pépins 😉

Reply
Avatar
Ludo 30 décembre 2013 - 9 h 54 min

Bienvenue dans le monde du trail 😉 C’est vrai que débuter par un trail de nuit en plein milieu de l’automne, ce n’est peut-être pas super, mais j’espère que cela n’a pas entamé ta motivation à en refaire un… De jour, c’est totalement différent !
C’était mon 1er trail de nuit et je n’ai pas vraiment apprécié… On s’est peut-être croisé 🙂

Reply
Michael Gyen
Michael Gyen 30 décembre 2013 - 11 h 18 min

Non je suis loin d’avoir été dégôuté mais il me faudra du temps avant d’en refaire un de nuit.

Reply

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.