Home Trails Trail des Nutons 2017

Trail des Nutons 2017

by Michael Gyen
2 comments

Le trail des nains de jardin ? Non, pas vraiment.

Le nuton, c’est une créature faisant partie du folklore ardennais. Il s’agit d’un petit lutin habitant dans les cavernes du fin fond des Ardennes. Rien à voir avec les gentils nains de jardin que l’on peut trouver chez soi 😉

Bref vous l’aurez compris, ce trail des nutons 2017, de par son nom ne sera pas une promenade de santé… loin de là.

Samedi 7 octobre, le temps est plus que maussade lorsque j’arrive dans la charmante petite bourgade de Solwaster que je connais très bien. En effet, chaque année en décembre, je m’y rend pour participer à la célèbre triplette.

Cette fois-ci c’est en individuel que j’affronterai les sentiers et chemins ceinturant le village.

En toute humilité, je suis vraiment tombé amoureux de cette région. Des sommets des Hautes-Fagnes aux chemins sinuant le long de cours d’eau mystérieux, tout est magnifique par ici. Et je ne vous raconte pas les senteurs de pins et de champignons en ce début d’automne 🙂

14h, le départ du 18km est donné et je me positionne à l’avant du peloton. Je me fais rapidement dépasser par les meilleurs, mais au moins, je ne me ferai pas coincer dès le premier rétrécissement.

Les 2 premiers kilomètres sont rapides, ça descend jusqu’au pied de la première côte.

8km de montagnes russes

Cette première côte, c’est déjà du costaud ! Obligé de me mettre à la marche pour ne pas griller mes cartouches dès le début. Elle ne fait heureusement que 400m.

Je peux repartir assez facilement dès le sommet pour environ 1,5km de descente jusqu’au mur suivant.

Il arrive vite… et il est assez impressionnant ! Pente à 25-30% pendant quelques centaines de mètres, pas de doute, nous sommes bien dans les Hautes-Fagnes. Bon ben mode robot, je ne regarde pas trop ce qu’il reste à monter et me concentre sur mon rythme uniquement.

Le plus dur c’est qu’une fois au sommet, ça continue : descente rapide, montées, re-descente, re-montée… et comme ça jusqu’au 10ème km.

Mais quel pied !

Ça monte, je souffre par moment, mais qu’est ce que j’aime cette région et ces paysages !

Trail des nutons 2017

3km indescriptibles arrivent ensuite

Je vais quand même essayer de vous les partager 🙂

Vers le début du 11ème km, une grosse descente technique est au programme. Il s’agit de lacets très raides avec quelques marches. Je ne suis pas vraiment à l’aise et dois laisser passer les concurrents plus téméraires.

Arrivés en bas, on se retrouve sur un petit chemin en single remontant une petite rivière. Il s’agit forcément d’un faux-plat mais il est très compliqué car le sol est détrempé et assez boueux.

Des racines, des pierres, des bifurcations en veux-tu en voilà. Ça n’arrête pas pendant environ 2.5km. Il faut être attentif à 100%, la moindre petite erreur peut se payer cash avec une belle chute ou une entorse.

Je suis avec un petit groupe de traileurs que je suis aisément. Même si à ce moment je pourrais accélérer un peu, je ne fais pas mon malin et suis méthodiquement mon prédécesseur.

A la sortie du sentier, le chemin s’élargit quelque peu, mais est toujours en faux-plat. Je commence tout doucement à avoir du mal à relancer.

Heureusement, j’avais pris la peine de regarder un peu le tracé avant de partir. Et normalement, une fois le sommet atteint, c’est 4 km de descente jusque l’arrivée. Aussi, au vu du paysage bien dégagé autour de moi, le sommet doit être proche à présent.

Trail des nutons 2017 - Running-Mike

La descente salvatrice jusque l’arrivée

En effet, ça y est, ça commence à descendre.

Je ne suis pourtant pas si à l’aise que ça car j’ai mal aux pieds. Définitivement, je ne suis pas fan des speedcross de chez Salomon. Pourtant, niveau accroche elles sont top, mais au bout d’un temps, j’attrape des ampoules aux orteils.

Malgré les petits bobos, j’avance, et plutôt bien. Un petit regard à ma montre m’indique qu’en principe je devrais être sous les 2 heures à l’arrivée. Je suis assez satisfait vu la difficulté du parcours.

Les kms défilent : 15, 16, 17… 17,5 toujours dans les bois… 18 toujours dans les bois… Bref, comme d’hab, les organisateurs ont arrondi à l’unité inférieure 🙂 Oublions les 2 heures…

Heureusement, l’entrée dans Solwaster arrive rapidement. Une dernière petite montée à travers un petit pré, et j’en termine après 2h02 de course et presque 19km au compteur.

Conclusion

Sans aucun doute, un des plus beaux trails que j’ai eu l’occasion de courir jusqu’à présent. Il y avait de tout : du D+ (631m à ma montre), de la descente et du single bien techniques ainsi que des paysages à couper le souffle.

Je ne regrette aucunement d’avoir bravé la grisaille automnale pour participer à ce Trail des Nutons 2017.

Retrouvez tous les résultats sur le site de l’organisation.

RDV est pris pour l’année prochaine si l’agenda le permet !

Related Articles

2 comments

Avatar
Rohnny 13 octobre 2017 - 6 h 49 min

Une fois de plus un grand bravo a toi mon ami et bonne continuation.

Reply
Michael Gyen
Michael Gyen 13 octobre 2017 - 12 h 03 min

Merci Rohnny.

Reply

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.