Home conseils Transformer une blessure en opportunité

Transformer une blessure en opportunité

by Michael Gyen
6 comments

Plus d’envie ? Que se passe-t-il ?

Hello les amis, et oui, vous l’avez sans doute remarqué mais les articles se font de plus rares sur le blog ces derniers temps.  Depuis mon dernier jogging  à Waremme, je ne me suis plus inscrit à aucune course.

Plus d’envie tout simplement… ni motivation.

En effet, depuis le début de l’été j’ai mal au tendon d’Achille après chaque sortie. Durant la course, je ressens la douleur un peu au début de la séance, ça disparaît au bout de quelques minutes mais dès le retour au calme elle revient. J’ai essayé de passer outre, me dire que ça allait finir par passer.

Mais au final, nous voici quasi à mi septembre et c’est toujours bien là. Dur dur car le mois de septembre est toujours un gros mois avec le semi-vert d’Amay, la reprise des groupes de jogging au club et d’autres encore.

Ce genre de tendinite est apparemment quelque chose qui arrive régulièrement lorsque l’on pratique la course à pieds.

Dur de s’arrêter

En semaine, lorsque je retrouvais le groupe, la motivation revenait mais je devais tout de même un peu me forcer par moment pour sortir de chez moi.

En 5 ans, j’ai déjà connu quelques baisses de motivation, mais jamais à ce point là. Rien à faire, au bout d’un temps, avoir mal après chaque séance te prend de plus en plus la tête.

Au fond de toi tu sais bien qu’un moment il va falloir écouter les signaux que ton corps t’envoie avant qu’il ne soit trop tard.

Cette situation me minant le moral de plus en plus, j’ai décidé de transformer cette blessure en opportunité. De varier mes entraînements et de (re)découvrir d’autres sports.

Et forcément des sports sollicitant moins le tendon d’Achille. En parallèle, j’irai également consulter mon ostéopathe dans un premier temps et peut-être un autre spécialiste si la guérison venait à s’éterniser.

Tiens, si je ressortais le vélo ?

Le WE, j’ai eu envie de ressortir le vélo. J’ai quelques amis qui sont fan de cette discipline, mais moi, depuis mon adolescence, je dois dire que je ne m’y suis plus jamais remis de manière sérieuse.

D’ailleurs je n’ai même plus de vélo digne de ce nom… J’ai donc emprunté le VTC décathlon de mon père à qui il ne manque pas trop à première vue 😉 . Clairement, ce n’est pas une bête de course mais il me permet de passer un peu partout ce que j’apprécie.

Bon, ben c’est parti, je me concocte un petit itinéraire  et me voilà parti pour au moins 1 heure de vélo.  Pas de chance pour moi, j’habite une rue en forte pente… Le début est donc assez compliqué à chaque fois, mais je me suis surpris à apprécier de plus en plus mes sorties dominicales. Puis c’est l’occasion de quelques sorties en famille aussi.

Au départ, j’y allais en touriste, sans casque, en short running… les autres cyclistes croisés me regardaient un peu curieusement d’ailleurs 😉

Rapidement, j’ai donc eu envie de m’équiper un peu mieux: cuissard, casque, etc… Mais sans me ruiner bien-sur. J’ai commencé à agrandir mes parcours au fil des semaines et en découvrir d’autres.

transformer une blessure en opportunité

Tout ça m’a d’ailleurs donné plus que l’envie de m’acheter un bon vélo prochainement… Voilà qui fera sans doute l’objet d’un prochain billet car l’entraînement croisé est très bon parait-il 🙂

Demain la natation

OK le vélo, c’est surtout le WE. En semaine, il faut que je trouve quelque chose pour me dépenser. Et pourquoi pas en profiter pour enfin muscler le haut de mon corps aussi… Il en a grand besoin 😬💪 .

J’ai donc décidé de retourner une ou deux fois par semaine à la piscine pour une séance de natation. C’est quelque chose que j’aimais vraiment étant jeune, et où je n’étais d’ailleurs pas mauvais du tout… Mais avec le temps je n’y suis plus retourné souvent.

On va donc remédier à ça le plus rapidement possible. Il faut juste que j’arrive à me fixer des horaires en adéquation avec ma vie professionnelle, la motivation est de toute façon bien là.

Et puis:

  • cyclisme
  • natation
  • course à pied dès que possible…

Voilà un chouette trio qui pourrait m’amener hors des sentiers battus.

Une petite idée ? non ? Si hein…

Un petit triathlon pourrait être un beau petit objectif pour 2019… Allez on en reparle à l’occasion 🙂

Etre blessé, c’est souvent compliqué moralement. Il faut se montrer patient, laisser au corps le temps nécessaire pour guérir. Mais comme à chaque difficulté dans la vie, il faut pouvoir rebondir. C’est ce que j’ai fait en transformant cette blessure en opportunité qui me permettra d’évoluer et de progresser.

 

Related Articles

6 comments

Avatar
blunder 12 septembre 2018 - 13 h 25 min

Salut Mike,

Juste un petit conseil: j’ai eu exactement le même problème que toi… sensibilité aux tendinites et puis, après un trail de 55km en janvier tendinites aux deux talons! 3-4 semaines de repos, la douleur qui ne part pas vraiment mais pressé de recourir… et ça recommence… La blessure est restée comme cela jusque Juillet! j’ai suivi ce programme de revalidation à la lettre avec exercices de stanish. Et depuis je suis reparti! Je te conseille également de faire les exercices de renforcement régulièrement, pour éviter de nouvelles tendinites.

Bonne course!

Reply
Michael Gyen
Michael Gyen 12 septembre 2018 - 13 h 41 min

Salut Blunder,
Merci pour le commentaire, je me suis en effet renseigné sur les exercices de Stanish que je vais faire régulièrement. Oui les exercices de renforcement, c’est obligé mais malheureusement je passe souvent à côté, je n’arrive pas à me discipliner à les faire de manière régulière :-/
Il m’a fallu du temps, mais là je suis bien décidé à prendre le temps nécessaire jusque la guérison complète

Reply
Avatar
hennuy michael 12 septembre 2018 - 14 h 43 min

Salut Mike,
tout comme toi, j’ai des soucis au niveau des deux talons d’Achille et au niveau des mollets suite a une mauvaise circulation sanguine.
Quand je courais ca allais encore mais a la récup ca devenait intenable, j’ai du me résigner.
Du coup j’ai trouvé un vélo d’occasion, et j’essaye de faire mes deux ou trois sorties semaines et agrandir petit a petit mes parcours.
Je n’y croyais pas de trop au départ, mais je dois avouer que j’y prend de plus en plus gout 🙂
Bonne continuation pour la suite et au plaisir de lire tes nouveaux articles.

Michael

Reply
Michael Gyen
Michael Gyen 12 septembre 2018 - 17 h 04 min

Hello Michael,

J’ai vu sur strava en effet que tu effectuais de plus en plus de sorties vélo aussi. Dommage pour la course à pied, mais le vélo c’est gai aussi 🙂

Reply
Avatar
Rohnny 13 septembre 2018 - 7 h 56 min

Coucou Mike, en effet il faut toujours écouter son corps car il est le plus malin et tôt ou tard il te fait payer l’addition.
Je suis content de lire que tu apprécies le vélo au moins tu ne restes pas inactif.
Bonne continuation et soigne toi bien.
Rohnny

Reply
Michael Gyen
Michael Gyen 13 septembre 2018 - 8 h 40 min

Salut Rohnny,

Et oui, ce n’est pas facile mais il faut pouvoir parfois se poser et laisser du repos au corps pour pouvoir guérir. Avant je mangeais mon divan quand je ne pouvais pas sortir courir. A présent grâce au vélo, je prend ça de manière beaucoup plus zen.

Bonne reprise et bonne continuation à toi aussi !

Reply

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.