Home Trails Triplette de Solwaster 2015

Triplette de Solwaster 2015

by Michael Gyen
3 comments

L’avant-course

C’est vraiment un sentiment mitigé qui m’anime avant de prendre part à cette triplette de Solwaster 2015 (trail de 15km par équipe de 3) avec mes amis Yves et JF. En effet, depuis ma blessure au trail de l’Orneau, on ne peut pas dire que je me suis super entraîné. Que du contraire, j’ai traîné cette maudite blessure au mollet jusque la semaine précédente. Ce qui m’a obligé à refaire un peu de vélo pour garder la forme. En même temps, je me réjouissais de nouveau refaire cette course à laquelle j’avais participé en 2013 mais qui n’avait pas eu lieu l’année passée

Au moment du départ, il n’y a rien à faire, j’ai vraiment peur d’à nouveau ressentir cette douleur au mollet…

La course

Départs toutes les 15sec, nous avons le dossard 28, donc c’est vers 11’07 que nous nous élançons sur le parcours. Un petit km dans le village et c’est déjà l’arrivée dans les bois avec un fameux mur en face de nous, environ 500m de grosse montée. Autant dire qu’au sommet, je suis déjà bien chaud ! Par après, ce n’est pas forcément plus facile car jusqu’au ravitaillement de mi-parcours ce n’est qu’un long faux-plat dans les tourbières et autres passages dans les bois. Et comme c’est très boueux, ça demande beaucoup d’énergie de garder un rythme correct.

La barre des 5km est franchie après 34 minutes +/-, ce n’est pas si mal mais mon rythme cardiaque a vraiment du mal à redescendre.

J’ai vraiment peur de manquer de jus sur la fin.

Arrivés au ravito (km 6,5), on prend le temps de s’hydrater et reprendre quelques forces avec du sucré et du salé. Après +/- 2,5 min de pause, c’est reparti. Et c’est vraiment dur de se remettre en jambes après ce petit arrêt.

D’autant plus qu’on a le vent de face à présent. Le chemin est très boueux, et je ressens une petite tension au mollet… Aie aie aie me dis-je…

Plus de peur que de mal

Pourtant ça va, cette tension est présente mais ne dégénère pas en douleur, d’ailleurs sur une partie plus roulante, je ne la ressens à nouveau plus ouf! Cette seconde partie de course est plus facile, ça descend beaucoup plus, mais vu les conditions, notre vitesse n’augmente pas beaucoup.triplette de Solwaster 2015 (2)

Un peu après le 13ème km, on se retrouve au somment d’une belle pente et à quelques mètres du bas, je me tord la cheville… Pfff voilà autre chose à présent ! Heureusement, j’ai su la récupérer avant l’entorse, ce n’est qu’une petite foulure et la douleur s’estompe assez vite. On croise ensuite un signaleur qui nous annonce le dernier km. Mais quel km ! a nouveau une grosse côte à franchir pour remonter jusqu’au village ! je n’ai vraiment plus de jambes et c’est en combinant marche/course lente que j’arrive au sommet.

On y est, une centaine de mètre et c’est la ligne d’arrivée franchie après un peu plus d’1h40 de course

Conclusion

Vraiment une belle course sur un parcours magnifique mais exigeant.

triplette de solwaster 2015 (3)

on l’a bien méritée …

 

Malgré un état de forme un peu « en dedans », je suis quand même satisfait de ma course sur un parcours plus dur qu’en 2013. Et surtout de ne plus m’être re-blessé à ce satané mollet gauche. Niveau cheville, ça va déjà mieux au moment d’écrire ces lignes. Juste une petite foulure comme je l’avais ressenti sur le moment-même.

Je ne sais pas si je referai une course d’ici la fin de l’année. Je vais donc tout doucement réfléchir au programme pour 2016.

 

Related Articles

3 comments

Avatar
Rohnny 15 décembre 2015 - 21 h 03 min

Une nouvelle belle course Mike, encore une fois bravo à toi et je suis content que ce n’est rien de grave avec ta cheville. A bientôt mon ami.

Reply
Triplette de Solwaster 2016 6 décembre 2016 - 11 h 34 min

[…] D’abord un petit tour dans le village pour rejoindre rapidement LA grosse difficulté : comme l’année passée, une grosse côte d’environ 500m à fort pourcentage. Je me met derrière Fabian et le suit […]

Reply
Trail de l'Orneau... ça rime avec abandon - Running-Mike 14 mars 2017 - 17 h 22 min

[…] Mais je pense avoir pris la bonne décision, ma blessure ne me semble pas trop grave et je devrais être rapidement sur pieds. Par contre je vais un peu me calmer niveau course d’ici la Triplette de Solwaster du 6/12. […]

Reply

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.