Home Trails Triplette de Solwaster 2016

Triplette de Solwaster 2016

by Michael Gyen
1 comment

L’avant-course

Inscrit de longue date avec 2 amis des éoles, j’ai eu peur un moment de devoir annuler ma participation car mes 2 coéquipiers se sont blessés à tour de rôle… Heureusement, d’autres se sont proposés pour prendre le relais et c’est finalement avec Fabian et Loïc que l’équipe s’est formée. Pour ce dernier, c’était sa première expérience de trail et aussi premier 15km. Je sens un peu d’appréhension au moment du départ dans son chef.

Sinon, le temps est parfait: grand soleil avec un peu de gel. Par ailleurs, La Triplette de Solwaster 2016, c’est LE RDV des éoles : 6 équipes au départ, du jamais vu 🙂

La course

Grosse côte au début.

Les équipes démarrent toutes les 15secondes dès 11heures, nous démarrons à 11h04 précisément. D’abord un petit tour dans le village pour rejoindre rapidement LA grosse difficulté : comme l’année passée, une grosse côte d’environ 500m à fort pourcentage. Je me met derrière Fabian et le suit assez difficilement. Loïc, derrière, peine un peu. Au sommet mes mollets sont déjà bien raides ! Heureusement cette portion est en descente jusqu’au début du 4ème km, ce qui permet de récupérer un peu.

Une longue ascension

les 3 kms suivants sont en montée…

Pas trop de pourcentage mais en continu pour arriver sur le toit de la Belgique. De mon côté, j’ai retrouvé mon second souffle après un début compliqué et c’est sans trop de difficulté que je suis Fabian, qui lui est en mode très cool :-).  Loïc derrière a beaucoup plus de mal à nous suivre mais s’accroche. Vers la moitié du 7ème km, on y est, le sommet et une vu dégagée magnifique !

Voilà pourquoi j’aime le trail.

Plus roulant…

Le parcours est plus roulant à travers les tourbières de Hautes-Fagnes. L’équipe composée de Yves, Manu et Jean-Pol nous a rattrapé et on fait un bout de chemin ensemble. Pour Loïc c’est malheureusement plus compliqué et la dernière côte du 10ème km va l’achever :-). Avec Fabian, on va donc le soutenir et l’amener jusqu’au bout en l’encourageant à se surpasser.

Triplette de Solwaster 2016

Belle descente vers Solwaster

Les 4 derniers kms sont majoritairement en descente. Parfois plus technique avec des petits chemins, parfois plus roulantes. Un peu trop en confiance sur une portion, je ne vois pas une plaque de glace et fait une belle chute… Heureusement, ayant pratiqué le judo dans ma jeunesse, j’ai encore quelques réflexes pour contrôler ma chute et m’en sort avec une petite égratignure sur la main et petit coup sur le dos.

Les kms défilent, le village se rapproche. Un dernier effort et notre équipe termine après 1h56 de course.

Conclusion

Une chouette expérience une nouvelle fois. Personnellement j’ai couru en dessus de ma vitesse normale mais je suis vraiment content d’avoir fait cette course avec mes 2 coéquipiers et surtout d’avoir amené Loïc jusqu’au bout en compagnie de Fabian. J’espère qu’il retiendra le positif de cette première expérience difficile sur cette Triplette de Solwaster 2016 et qu’il remettra ça prochainement 🙂

Related Articles

1 comment

Bilan 2016 : une année Running en dents de scies 29 décembre 2016 - 14 h 59 min

[…] J’ai également re-participé au côtes du dragon de saint-Georges, à la fameuse triplette de Solwaster au début décembre et au jogging des templiers juste avant les […]

Reply

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.