Home Trails Triplette de Solwaster 2017

Triplette de Solwaster 2017

by Michael Gyen
8 comments

Encore un parcours modifié

C’est ma quatrième participation à la triplette de Solwaster après les éditions de 2013, 2015 et 2016. Et à chaque fois, les organisateurs modifient le parcours !  C’est donc à chaque fois une nouvelle course, des nouveaux sentiers et des nouvelles difficultés qui se dressent sur notre route.

Cette année, moins de dénivelé que les 2 années précédentes mais un parcours plus sauvage avec des chemins peu fréquentés, si ce n’est pas les sangliers ou les chevreuils du coin 🙂 … Voire peut-être les nutons, qui sait ?

Et pour pimenter le tout, l’hiver est déjà arrivé sur les Hautes-Fagnes. Un beau manteau blanc nous attend sur place.

Il s’agira donc de mon tout premier trail « blanc », et je me réjouis de tester ça !

Un trio inédit

Cette année je fais équipe avec Pierre avec qui j’ai participé à de nombreuses courses ces derniers mois, dont déjà une triplette au début de l’été, et JF avec qui j’avais participé au trail des hautes-fagnes  et à cette même triplette en 2015.

A priori, une team plus homogène que l’année passée, où ce pauvre Loïc avait vraiment souffert de la différence de niveau. Pour la petite histoire, il est de retour cette année dans une équipe plus homogène également où il devrait prendre beaucoup plus de plaisir, c’est tout ce que je lui souhaite !

Départ toutes les 15 secondes

Dès le départ, l’atmosphère est unique avec ces départs toutes les 15 secondes. Notre équipe est la 3ème du club à s’élancer sur les sentiers de cette triplette de Solwaster 2017. Et comme vous pouvez le deviner, notre objectif  « fun » est de rattraper les autres avant la fin 🙂

Le début est plus facile que les 2 années précédentes car il n’y a plus cette grosse côte dès le 1er km. Par contre, on se retrouve assez rapidement sur un faux-plat qui n’en finit pas.

JF est parti avec un gros tempo. Je n’ai pour ma part, pas trop de difficulté à suivre, mais Pierre se retrouve assez rapidement dans le dur.

Ce dernier n’a pas vraiment l’habitude des trails. Aussi, c’est vraiment compliqué pour lui de trouver ces marques sur ces sentiers difficiles.

Triplette de Solwaster 2017

Merci à Frédéric Legros pour la photo

Pas facile ce parcours…

De mon côté je prends mon pied, j’adore courir dans la neige et profite de tous les instants.  Les paysages sont magnifiques, c’est un dépaysement total !

Comme je le disais au début, les organisateurs nous avaient réservé quelques portions « hors pistes » à travers les tourbières. Très vite, on s’est retrouvé les pieds dans l’eau et dans la boue glacée. Il s’agissait de bien attacher ses chaussures si on ne souhaitait pas les laisser derrière soi !

On enchaîne ainsi des portions plus compliquées à des parties plus roulantes, mais délicates tout de même car verglacées. La constante, c’est que ça ne fait quasi que monter, et je sens que Pierre souffre derrière nous. Avec JF, on doit quelque fois s’arrêter pour ne pas éclater notre équipe.

Et comme notre objectif de dépasser les autres équipes du club est déjà réussi, on est juste la pour prendre un max de plaisir  et arriver en équipe à l’arrivée.

Au final, c’est jusqu’au ravito du 7ème km que cette longue montée prendra fin.

Seconde partie de course plus cool

Triplette de Solwaster 2017

Juste après le ravito

Après quelques minutes de repos et un ravitaillement salvateur, surtout pour Pierre, nous voici repartis.

Et, comme prévu, la seconde partie est plus facile.

En effet, comme on se retrouve quasi sur le toit de la Belgique, on ne peut que redescendre par la suite. je prends ainsi le lead de l’équipe et imprime un rythme un peu plus soutenu d’environ 10,5 -11 km/h. Je me retourne souvent pour voir si Pierre suit et c’est le cas. Le ravito lui a fait du bien et il suit à présent assez bien le tempo de l’équipe. Pour JF, pas de soucis, il est à l’aise 🙂

Les kilomètres défilent à présent.

Et mis à part quelques portions plus délicates, on court la plupart du temps sur des chemins bien dégagés.

10,11,12km… On avance vraiment bien sur cette seconde partie de course. Pierre m’avoue qu’il se réjouit d’arriver, il est « cuit »… Ce qui est assez étrange vu la météo du jour 🙂

On aperçoit au loin les premières maisons, ensuite l’église.

Ça y est on y est !

Dernier petit chemin avant l’entrée dans le village, dernière bifurcation et on en termine après +/- 1h37 de course.

Conclusion

Quel kif total, quel bol d’air !

J’ai adoré cette triplette de Solwaster 2017 ! Participer à un trail dans la neige a été une expérience unique que j’aimerai reproduire le plus souvent possible.

Et puis l’équipe était au top, même si pierre a souffert au long de ces 14 kms, il n’a rien lâché, comme à son habitude. Je remercie vraiment mes 2 coéquipiers pour ce super moment.

Au final, comme chaque année, je reviens enchanté et conquis par le concept de cette course par équipe. Vivement l’année prochaine !

Related Articles

8 comments

Avatar
Rohnny 7 décembre 2017 - 8 h 59 min

Bravo Mike une fois de plus…

Reply
Michael Gyen
Michael Gyen 13 décembre 2017 - 21 h 31 min

Merci Rohnny !

Reply
Avatar
Teledog 12 décembre 2017 - 6 h 47 min

Un compte rendu qui donne envie ! Bonne fin d’année « running » Mike !

Reply
Michael Gyen
Michael Gyen 13 décembre 2017 - 21 h 31 min

Si tu as l’occasion de monter un équipe l’année prochaine, il ne faut pas hésiter, c’est vraiment top !

Reply
Avatar
Oger Pierre 13 décembre 2017 - 21 h 16 min

Très bien écrit et le beau compte rendu me donne l’envie d’y retourner en 2018.
Ton coéquipier , Pierre.

Reply
Michael Gyen
Michael Gyen 13 décembre 2017 - 21 h 32 min

Merci Pierre… RDV est pris 🙂

Reply
Avatar
Manon 27 novembre 2018 - 13 h 40 min

Bonjour! Merci pour ce récit 🙂

Je compte participer à cette course en mode « cool » ce dimanche, néanmoins je n’ai trouvé nulle part le dénivelé. Est-ce que vous pourriez me dire un peu près à quoi m’attendre?

Merci beaucoup !

Reply
Michael Gyen
Michael Gyen 5 décembre 2018 - 14 h 05 min

Cette course change chaque année, impossible de savoir à quoi s’attendre avant d’y être…

Reply

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.