Home Joggings Jogging de Berloz 2015

Jogging de Berloz 2015

by Michael Gyen
2 comments

L’avant-course

Il fallait être assez motivé ce dimanche 15 pour se rendre au jogging de Berloz 2015. Car après une semaine magnifique point de vue météo, c’était le retour de la pluie, de la grisaille et du froid. Pourtant, avec quelques membres du club, on décide de se rendre sur cette manche du Challenge hesbignon. Au vu du parcours, il n’y a pas de difficulté particulière, ce sera 11km quasi à plat.

La course

Comme d’habitude, on traîne avant de se rendre sur la ligne de départ et on se retrouve dans les derniers. Avec Yves, le premier km sera un long slalom entre les concurrents pour se trouver une bonne place au bon rythme. On passe tout d’abord dans le village, où je croise mon ami bloggeur Rohnny, pour ensuite prendre un chemin à travers champs balayé par le vent et un petit crachin bien désagréable.

Sensations moyennes

Yves tient un sacré rythme et au vu de me sensations plus que moyennes. Je ne peux que le laisser s’éloigner lentement de moi. Le 1er km s’achève sur un chrono de 5’11. Le 2ème km est pareil, à travers champs et je me fixe comme objectif essaye de garder un 12km/h de moyenne. J’y parviendrai jusqu’au 5ème km (4’54, 4’54, 5’00,4’58).

Pas grand chose à dire sur cette première moitié du parcours, route de village, parfois un petit chemin,… Un peu avant le 6ème km, il y a un ravitaillement, je prend un verre d’eau… Mais au lieu de m’arrêter et de boire calmement je continue à courir ce qui fait que je manque de m’étouffer… Pas idéal. Il me faudra quelques mètres pour reprendre un rythme correct. On passe par un petit chemin plus mou pendant environ 500m, pour ensuite reprendre la route (km 6 en 5’14).

Mal aux jambes

J’avoue que j’ai dur et pas vraiment de bonnes jambes en ce jour, je dois vraiment m’arracher pour tenir la cadence : km 7 en 5’06 et km 8 en 5’13.
Les 9èmes et 10ème kms seront vraiment les plus dur : longue ligne droite sur route dont on ne voit pas la fin… Heureusement, pour m’aider, je me rapproche d’un petit groupe devant moi en compagnie d’un autre joggeur. Ce qui me permet de conserver le tempo : 5’07 pour le 9ème km et 5’05 pour le 10ème.
On est à nouveau à Berloz, l’arrivée est toute proche. Aussi, je donne un dernier coup d’accélérateur sur les dernières centaines de mètres pour finir en 54’49.

Conclusion

Finalement, une course typiquement hesbignonne avec un parcours plat et de longues lignes droites à travers champs. Ce n’est vraiment pas ce que je préfère surtout lorsque les sensations ne sont pas au top. Mais bon, au vu de mon temps, je peux néanmoins me montrer satisfait et content de moi sur ce Jogging de Berloz 2015.
Bonne préparation pour le trail urbain de Huy du 22/03

Related Articles

2 comments

Avatar
Rohnny 21 mars 2015 - 7 h 10 min

Et bien Mike pour moi ce n’était pas si plat que ça… C’est vrai que pour un trailleur comme toi c’est du pipo… Content de t’avoir revu et puis bonne continuation mon ami.

Reply
Michael Gyen
Michael Gyen 24 mars 2015 - 9 h 49 min

Je ne suis peut-être pas objectif en effet, mais après avoir gravi la ravine de la bouquetin, une côte hesbignonne n’est plus vraiment une côte 😉

Reply

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.