Home Joggings Jogging des Eoliennes 2016

Jogging des Eoliennes 2016

by Michael Gyen
2 comments

L’avant-course

Samedi 02/04, pour la première fois depuis que je me suis mis à la course à pieds, mon agenda me permet de participer au Jogging des Eoliennes 2016 qui a lieu dans l’entité de Warnant-Dreye, village de ma commune.

Bonne nouvelle en plus, la météo est au RDV. Premier Week-end printanier de l’année, il ne fait ni trop chaud ni trop froid et surtout il fait sec :-). Sur place, je retrouve beaucoup de gens du club, ça promet une belle troisième mi-temps…

Le jogging quant à lui fait 11,650km avec un peu de dénivelé (+/- 160m D+). Je me suis fixé un chrono d’une heure pour arriver au bout.

La course

Jogging des Eoliennes 2016

Le départ

A 18h, c’est parti pour un parcours travers des villages que je connais bien. Comme d’habitude, il faut un peu se faufiler lors du premier km pour trouver sa place dans le peloton. Les rues sont un peu étroites, ça coince un peu. Malgré tout, ma vitesse n’est pas mal : 4’42. Le début du second km débute par le passage du château d’Oultremont, assez sympa, mais très court aussi. Je suis toujours dans le même rythme, 4’42 pour le 2ème km aussi. Le 3ème propose une longue ligne droite à travers champs qui doit nous emmener dans le petit village de Dreye, à l’extrémité de la commune. descente veut dire km rapide : 4’34… Je m’étonne des supers sensations que j’éprouve jusqu’ici.

Une première côte

Vers le milieu de 4ème km, la première petite côte est à franchir, il s’agit d’un petit chemin à travers un bosquet d’environ 500m. Après les déroulés des kms précédents, je trouve cette côte un peu casse-patte tout de même. Le km 4 est donc naturellement plus lent 5’27.

Après cette petite bosse, j’ai un peu de mal à reprendre mon rythme du début (un peu trop rapide…), Je tourne à présent aux alentours des 12 km/h (4’59 le 5ème km, et 5’03 le 6ème) sur les chemins qui nous mènent du côté de Vaux-Borset, un autre village de la commune de Villers-le-Bouillet. Le 7ème km (5’15)est en faux-plat, je le connais bien. C’est en effet une partie du parcours que j’avais proposé à mon groupe « je cours pour ma forme » lors du passage du brevet en 2015.

Direction LA difficulté du jour

On est à présent sur une grosse ligne droite un peu en montagne russe qui nous amène à la plus grosse difficulté de la course vers le 9ème km. Je dépasse quelques personnes, ça me donne un peu de jus pour accélérer légèrement (8ème km en 4’59). Les sensations sont toujours excellentes, ça faisait longtemps que je ne m’étais plus senti aussi bien sur une course rapide. Les 3 kms suivant nous font passer sur un chemin très boueux le long d’un bosquet…

C’est là que je sens l’utilité des chaussures de trail, car avec mes jogging, c’est du patinage artistique !

Le 9ème km est le plus dur avec une dernière petite côte et un gros passage boueux (5’44). Le 10ème est plus plat mais très compliqué pour garder ses appuis (5’30) et le 11ème revient enfin sur la route, ce qui me permet de ré-accélérer à nouveau (4’49). Nous sommes à présent de retour à Warnant-Dreye pour les 650 derniers mètres. L’arrivée, au sommet d’une petite pente est en vue. Je termine après 58’32 ».

Jogging des Eoliennes 2016

un dernier effort à l’arrivée

 

Conclusion

Première chose : un super parcours varié avec des difficultés juste comme il faut ! Vraiment différent de ce qu’on trouve régulièrement sur le challenge hesbignon. Puis quelles sensations sur ce jogging des Eoliennes 2016 ! Pas d’essoufflement malgré une vitesse assez élevée pour moi, pas de douleur à gauche ou droite, bref que du bonheur ! Le chrono me fait également plaisir, objectif atteint sans problème.

A noter une bonne 3ème mi-temps fêtée comme il se doit…Jogging des Eoliennes 2016

Related Articles

2 comments

Avatar
Rohnny 12 avril 2016 - 6 h 44 min

Bravo Mike pour cette belle course, tu as la forme 🙂

Reply
Brevet Printemps 2017 - Une saison s'est achevée... 29 juin 2017 - 14 h 20 min

[…] sentier aussi fait partie du final du Jogging des éoliennes, mais dans l’autre sens… Ce qui est nettement plus compliqué pour les mollets […]

Reply

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.