Home Joggings Jogging du confinement

Jogging du confinement

by Michael Gyen
2 comments

Un challenge lancé par Jéjé

Il y a de ça quelques jours je suis surpris d’atterrir dans une groupe messenger, invité par une connaissance, le dénommé Jéjé. Ce dernier, dans une petite vidéo propose aux runners de la région hutoise de réaliser leur meilleur chrono sur un parcours de 15km qu’il a tracé sur les communes de Wanze, Huy, Villers-le-Bouillet et Ampsin. il a appellé ce challenge le Jogging du confinement.

Etant donné l’annulation de toutes les courses durant cette période compliquée, le défi ma titillé. J’ai quand même envie de situer mon niveau depuis le HuyFor’trail du 8 mars dernier. Une éternité me semble-t-il…

Bien sur, comme son nom l’indique, pas question de se retrouver à 30 (ni même à 3…) au même endroit pour courir ensemble. Il s’agit ici d’une épreuve en solo, une espèce de contre-la-montre en somme. Et forcément tout le monde ne part pas du même endroit. Il s’agit de rejoindre le parcours au plus près de chez soi. Chacun est également libre de réaliser le parcours quand il le souhaite. Un « classement » sera établi le 4 mai prochain.

De mon côté, le point le plus proche du parcours de mon domicile se situe à 1,5km… mais tout en côte… Yes les joies d’habiter dans un thiers;-)

Départ de Villers

Ça y est, je suis sur le parcours et je suis prêt à m’élancer sur ce jogging du confinement.

En démarrant de Villers, je suis sur la partie roulante du tracé. En effet, la première grosse difficulté, le Thier Boutique se situe à environ 6km de mon point de départ. C’est d’ailleurs assez vicieux, car pour moi la fin sera vraiment compliquée avec quasi 3 km de côte en continu pour terminer.

On y reviendra en tout voulu …

Donc c’est parti à bonne allure :

  • 4’48 au premier km
  • 4’48 au second
  • et 4’43 au 3ème.

Je suis à présent dans les quartiers sur les hauteurs d’Ampsin pour aller chercher un sentier d’1km en faux-plat qui me ramène sur la commune de Wanze. Forcément, je ralenti pour boucler ce 4ème km en 5’32. C’est pas mal.

Le 5ème km me permet de relancer (5’06) pour vite me retrouver au pied du thier Boutique… Un fameuse côte.

Antheit et ses petits sentiers

Je débute la côte en courant, mais je me mets rapidement à la marche rapide pour ne pas me griller à même pas la moitié du parcours. 6’03 au 6ème km, je limite la casse.

Il s’agit à présent de relancer dans la rue du Mont-Falize. Nous sommes à présent sur la commune de Huy et il faut aller chercher un petit sentier au bout d’1km qui me semble super long sur cette rue en ligne droite (km 7 en 5’10).

Une fois atteint, on peut un peu souffler car on suit un enchaînement de petits sentiers jusqu’au pied de la 2ème grosse côte, la rue Odile Nokin. (km 8 en 5’05)

J’attaque à présent la côte. Elle présent un moindre pourcentage par rapport au Thier Boutique, mais elle fait mal tout de même. Surtout qu’au sommet il faut vraiment pouvoir relancer. A nouveau, je limite la casse avec un temps de 5’56 au 9ème km.

Petit km de répit en descente à nouveau (5’10 au 10ème km) avant d’attaquer la partie la plus compliquée du parcours me semble-t-il.

En effet, il s’agit à présent de remonter sur Villers-le-Bouillet en partant du bas d’Antheit. Et avec 10km bien dynamiques dans les jambes, ça s’annonce un peu compliqué.

La remontée sur Villers

Cette remontée se fera par palier.

Premier palier, ça va je limite à nouveau la casse avec un temps de 5’49 au 11ème et 5’46 au 12ème. Mais ce n’était pas les plus dur, loin de là.

Les choses se corsent lorsqu’on aborde les côtes du bois de Champia. Là je commence quand même à souffrir et je dois réduire mon allure pour ne pas exploser. Pas aujourd’hui que j’irai battre mes meilleurs temps sur ces segments strava !

6’29 au 13ème et 6’07 au 14ème.

Mais ça y est je suis de retour sur Villers pour le dernier km. J’essaye de relancer vaille que vaille (5’18 au 15ème) pour terminer ce jogging du confinement en 1h22’12.

Conclusion

Cette initiative a fait du bien je trouve. Ça a remis un peu de compétition dans cette longue période d’isolement. Je suis assez satisfait de ma course et malgré l’absence totale d’objectifs jusque minimum septembre, je garde un bon petit niveau.

15km et 290D+

Je tiens aussi à préciser que je n’ai croisé aucun autre joggeur sur tout le parcours. Chacun a donc bien respecté les consignes de distanciation en ne courant pas en groupe. Comme quoi, malgré tout ce qu’on peut lire sur les gens qui courent durant cette période, les vrais runners sont des gens responsables .

Related Articles

2 comments

Avatar
Rohnny 27 avril 2020 - 16 h 20 min

Bonjour Mike
C’est en effet une belle initiative car ça commence a me manquer aussi.
Je te souhaite une belle journée et prend bien soins de toi.
Bisous,
Rohnny

Reply
Michael Gyen
Michael Gyen 29 avril 2020 - 14 h 59 min

Merci pour la visite Rohnny. Et oui ça devient long cette période sans courses pour les runners comme nous. On essaye de s’entraîner au mieux, mais sans objectifs, c’est parfois difficile.

Prends bien soin de toi aussi !

Reply

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.