Home Joggings La côte des ânes 2017

La côte des ânes 2017

by Michael Gyen
2 comments

La côte des ânes 2017… pourquoi pas finalement

Pour dire la vérité, je n’avais pas vraiment prévu de prendre part à La côte des ânes 2017. Il s’agit d’un jogging faisant partie du challenge hesbignon assez roulant avec une petite côte bien cassante à mi-course.

Coté météo, on annonçait un temps plus que magnifique pour ce dimanche 09 avril.

Alors, je me suis dit… Pourquoi pas :-).

Par contre en jetant un coup d’œil sur mes participations passées à ce jogging, je me suis dit qu’il serait assez compliqué d’aller battre mon PR (53’48 en 2015) sur cette course tant j’étais en forme à cette époque-là. En 2013, j’en étais à mes débuts de joggeur et j’avais terminé juste sous l’heure.

Objectif du jour : tenir un 11.5 km/h de moyenne en espérant ne pas avoir mal au genou.

La course – première partie assez rapide

10h15, coup de sifflet de départ et je me retrouve en queue de peloton… Je remonte pas mal de monde sur le premier km qui passe assez bien au travers le village (5’05).  C’est vers la moitié du second km, que l’on entre dans le premier « secteur sentier » comme je les appelle.

En effet, ce jogging essaie de passer par un maximum de sentiers au travers des champs hesbignons. Par rapport à certaines autres courses du challenge, je trouve ça assez sympathique. Sinon, niveau rythme je tiens le 12 km/h de moyenne pour l’instant : 4’54, 5’09 et 5’00 pour les 3 kms qui suivent. Nous sommes toujours sur le même style de parcours : sentiers et petits chemins à travers champs et vergers. On se permet même une petite incartade en territoire flamand un peu avant le ravito de mi-course. Je signe même mon meilleur chrono sur ce 5ème km : 4’51

Plus compliqué par la suite…

Vu la chaleur, je prend quelques secondes pour m’hydrater au ravito. Ensuite, c’est un peu plus compliqué. Une première petite côte me casse un peu les jambes au 6ème km (5’20) avant d’arriver à la fameuse côte des ânes. Il s’agit d’une côte d’environ 700m, pas pentue mais assez fatigante car c’est assez difficile d’en voir le bout. J’essaie de tenir un rythme, mais j’avoue volontiers que ce fut compliqué.

dernière ligne droite - la côte des ânes 2017

Dernière ligne droite avant l’arrivée

Encore plus de relancer par après… (5’38 pour le km7).

En effet, après la montée, mon genou se rappelle une nouvelle fois à mes bons souvenirs. Pfff, je commence à en avoir marre de ressentir cette gène, il va vraiment falloir que je me décide à consulter quelqu’un. Malgré tout, j’arrive à repousser un peu pour augmenter ma cadence : km 8 en 5’15, km 9 en 5’20.

On y est presque, il reste un peu plus d’un km au travers le village d’Oleye. Je m’accroche à un concurrent devant moi qui ne veut pas que je le dépasse apparemment :-). Sans le savoir il m’aide bien dans ces derniers mètres (km 10 en 5’04).

On y est, le terrain de foot est à présent en ligne de mire ! Je ne lâche rien pour terminer en 55’14.

Conclusion

Au final, je suis assez content de ma course. C’est évidemment moins bien qu’en 2015, mais je pense m’être bien débrouillé malgré tout. Je me suis bien amusé sur un parcours connu, mais toujours sympathique.  Niveau organisation, c’est toujours le top, comme toujours sur le challenge hesbignon.

Content également d’avoir croisé mon ami bloggeur Rohnny :-). Je vous invite d’ailleurs à lire son compte-rendu.

Finalement, refaire un petit jogging de temps en temps comme la côte des ânes 2017, ça me plait bien.

 

Merci à Nadine Claessens et Louis Maréchal pour les photos

Related Articles

2 comments

Avatar
Rohnny 13 avril 2017 - 11 h 19 min

J’ai aussi pris beaucoup de plaisir sur cette course et bien content de t’avoir revu 🙂

Reply
Michael Gyen
Michael Gyen 14 avril 2017 - 8 h 18 min

j’espère qu’on aura encore l’occasion de se recroiser prochainement 🙂

Reply

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.