Home Joggings La fumaloise 2015

La fumaloise 2015

by Michael Gyen
1 comment

L’avant-course

Samedi 29/08 j’ai eu l’occasion de me rendre dans le village voisin pour participer à la 3ème édition du jogging la fumaloise. 11,4 km de ravel, chemins agricoles et sentiers forestiers sous un soleil généreux. A noter, une atmosphère tropicale d’environ 27° au moment du départ.

La course

18h précise, c’est parti ! Le peloton de joggeurs s’élancent vers le Ravel tout proche pour un petit échauffement de 2km avant une grosse montée. Je suis de suite pris par la chaleur, j’ai les jambes lourdes et déjà je me demande comment ça va se passer. Premier km en 5’01 et 2ème en 4’56, ça ne va pas si mal.

On quitte à présent le ravel pour prendre un petit chemin en côte. Les participants du 5km nous quittent pour se diriger à droite. Nous continuons sur la gauche avec toujours cette côte qui durera encore 1km (6’02) jusqu’au premier ravito qui tombe à point nommé.

la fumaloise 2015

Des chemins connus

On rejoint ensuite un chemin le long de grands arbres que j’avais déjà emprunté lors des crêtes de Fallais en juin, 2 km assez roulants (5’04 et 4’55) avant un nouvelle petite côte d’environ 500m bien cassante ((km7 en 5’25) qui nous amène à un petit chemin forestier du style ancienne voie romaine en pavé assez glissante. De retour sur la route, c’est à présent un faux-plat qui commence.

Un faux-plat qui fait mal au 7ème km

Au début du 9ème km, je me fait dépasser par une connaissance, j’essaie de l’accrocher jusque l’entrée du parc du château de Fumal, lieu du 2ème ravito. Mais il est trop fort pour moi (il me prendra 3 minutes à l’arrivée).

Cette partie est vraiment très chouette dans ce magnifique parc, mais les jambes ne suivent plus. Je n’arrive plus à relancer la mécanique (km 9 en 5’46) par la suite. On est de nouveau sur le Ravel, près de l’arrivée, mais on doit refaire une petite boucle avec une belle petite côte pour finir… Autant dire que je suis cuit (km 10 en 5’48). Le 11ème km se passe le long d’un petit chemin forestier à nouveau, il y fait plus frais, et j’arrive un peu à relancer (km 11 en 5’20). Finalement il reste 400m et c’est au bout de moi-même que j’en termine après 1h01’40 de course.

Conclusion

Avec cette chaleur, je pense que je me suis bien débrouillé finalement. J’ai assez bien géré les côtes, c’est juste après le 2ème ravito que j’ai eu un petit coup de mou. Sinon, ce fut vraiment une chouette course dans une très bonne ambiance et beau parcours assez exigeant pour du hesbignon.

la fumaloise 2015

A l’arrivée.

Related Articles

1 comment

Avatar
Rohnny 8 septembre 2015 - 20 h 07 min

C’est vrai qu’il a fait chaud ce weekend là… Dur dur pour tous le monde mais tu t’en sort bien. Bravo.

Reply

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.