Home Trails Trail à s’naise 2018

Trail à s’naise 2018

by Michael Gyen
1 comment

Primavera version light

En 2017, les 30km du trail de la Primavera d’Andenne étaient mon gros objectif du début de saison. Cette année, les organisateurs ont changé leur vision et ont proposé « le dernier homme debout » le samedi (une boucle de 7km à parcourir jusqu’à ce qu’il ne reste qu’un participant…) et ce trail à s’naise le dimanche.

Au départ je n’étais pas super emballé par ce parcours de 14km mais je me m’y suis quand même inscrit. Pourtant, avec la finale de la coupe de Belgique où je me suis rendu la veille c’était pas gagné. Rentré vers 2h30 du matin, je ne sais pas si je serai levé à l’heure.

Finalement, je me suis éveillé vers 8h et me suis vite rendu sur place sans autre objectif que de prendre du plaisir et un bon bol d’air (très) frais.

En duo

C’est avec Yves que je m’élance sur le parcours. Dès le départ, on prend le même rythme et avançons ensemble. La première difficulté arrive après 1km avec l’ascension du célèbre Calvaire d’Andenne.

Et clairement c’est plus facile que l’année passée où ce dernier arrivait vers le 28ème km. Avec Yves, on atteint assez vite le sommet, et nous voici reparti.

2km plus loin, 2ème grosse côte qui à nouveau ne pose pas de problème. Je ne dis pas qu’on a hyper facile, mais en se mettant en marche rapide, ça passe.

Ca redescend et.. hop ça remonte direct.

A s’n’aise…

En effet, ce n’est pas si « à s’naise  » que ça… Le parcours est tout de même assez exigeant et pique bien aux jambes.

Notamment avec la côte du 7ème km…. Il s’agit d’une grosse côte dans les bois qui se termine par quelques marches. Là on peut dire que les mollets trinquent légèrement. Heureusement, à nouveau, ça redescend dès le sommet.

La descente est assez technique et Yves n’aime pas trop ça. Arrivé en bas, j’aurais pu partir seul, mais je décide de l’attendre. On a discuté de tout et de rien depuis le début et c’est vraiment cool. On prend ce trail à s’naise 2018 vraiment de manière cool, mais l’air de rien on avance bien.

Les 4km suivants sont plutôt en faux-plat mais les discussions autour de l’ouverture de mon épicerie et de mon projet de site d’achat groupé de bières spéciales font passer le temps incroyablement vite.

Vers le 12ème km, on doit à nouveau se remettre un peu à la marche pour monter ce qui s’avérera être la dernière côte du jour.

Une fois au sommet, c’est la grosse descente vers Andenne et l’arrivée que je franchirai côte à côte avec Yves en un peu plus d‘1h29’ (pour 13,5km et 440m D+).

Conclusion

Je pense que c’est la première fois, que je fais une course de cette manière, cool, sans se mettre dans le rouge. Et pourtant, au vu du résultat, c’est plutôt pas mal. Avec Yves on termine 75 et 76ème sur 297 coureurs.

Malgré le manque de sommeil, je suis assez content d’avoir pris part à cet trail à s’naise 2018. Ce fut une excellente préparation pour les 35km du trail des sauvages du 31 mars.

La semaine prochaine, dernière petite préparation avec les foulées de Tihange.

Related Articles

1 comment

Avatar
Rohnny 23 mars 2018 - 7 h 05 min

Bravo Mike et pas évident avec quelques heures de sommeil en moins 🙂

Reply

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.