Home Trails Trail de Liège Métropole 2017 (25km)

Trail de Liège Métropole 2017 (25km)

by Michael Gyen
2 comments

C’est reparti pour un tour avec le Trail de Liège Métropole 2017

Dimanche 7 mai 2017 – 6h30… Réveil difficile, je serais bien resté dans mon lit une heure ou deux en plus… Pourtant, il faut se bouger ! A 8h15, je dois être présent à la gare de Liège-Guillemins pour prendre la navette vers le départ du Trail de Liège Métropole 2017.

L’année passée, le départ était donné de Chaudfontaine, cette année, c’est d’Esneux que les coureurs des 2 distances (35km et 25km) s’élanceront.

Vu mon état de fatigue à la fin du trail de la Primavera, je me suis inscrit sur le 25km avec Yves. A l’analyse du profil de la course, on mise sur les 3h à l’arrivée maximum.

Une heure d’attente avant le départ…

Le départ de la course est fixé à 9h45. Arrivés vers 8h45 à Esneux, nous avons donc une heure à tuer. Après avoir assisté au briefing du 35km (départ 9h), on se décide de se balader un peu en attendant.

Motivés dès le départ :-)

Heureusement le temps passe assez vite finalement, le briefing d’avant-course est déjà annoncé.

9h48… c’est parti pour 25 km ! Le premier km se passe en ville, je me remémore ainsi l’arrivée du Trail d’Esneux de l’année passée. La première difficulté se trouve après environ 2km 800 et elle fait bien mal déjà.  Cette côte fait environ 1km avec des passages présentant un fort pourcentage. Malgré tout, on avance d’un bon pas avec Yves et nous franchissons le sommet assez vite.

La suite est assez facile car le terrain est très roulant, avec un passage terrible sur le point de vue de la roche aux faucons où la vue sur la vallée de l’Ourthe est à couper le souffle !

Le km de ravel pour arriver au ravito un peu long…

Sinon, a part une belle petite côte vers le 6ème km, on avance sur un gros tempo jusqu’au ravitaillement du 9ème km. Cette partie, entre la sortie du bois et le ravito, est un peu longue et monotone.

C’est parti pour la 2ème partie

Trail de Liège métropole 2017 - montée vers le Sart-Tilmant

Après avoir fait le plein, c’est reparti pour la seconde grosse montée de la course. On quitte le ravel en passant sous le chemin de fer et directement ça grimpe pour environ 1km, 1km et demi. Cette côte va nous amener vers la colline du Sart-Tilmant où le parcours sera parsemé de faux-plats. Ainsi, jusque le 18ème km, c’est une succession de petites côtes et faux-plats bien bien cassants.

On a aussi droit à une dernière méchante grimpette d’environ 400 mètres qui fait assez mal.

Après le 18ème : de la descente !

Une fois le dernier sommet atteint, c’est parti pour 2 bons gros kms de grosse descente via les bois d’Angleur. J’ai vraiment apprécié ce passage car on a vraiment pu se lâcher et bien récupérer avant le grand final en ville.

Bonne nouvelle, mon genou ne m’embête pas trop. Je sens bien une légère raideur, mais rien de comparable à ce que j’ai connu auparavant. Le passage chez l’osthéo et aussi les 3kgs perdus en avril n’y sont pas étrangers 🙂

Retour en ville : ça donne des frissons !

Un peu après le 20ème km, c’est l’entrée dans Liège et le rassemblement avec les participants des 15kms de Liège. C’est incroyable, au moment où je suis entré au sein du peloton, j’ai été victime d’une grosse montée d’adrénaline et de frissons. Avec Yves, on voulait terminer cool à environ 10km/h… Mais c’est sans compter sur l’effet de la foule, on s’est vraiment senti porté vers l’arrivée ! C’est à plus de 11 km/h qu’on termine,  je m’étonne même à dépasser plein de monde.

Passage sur les quais… Passage sur la nouvelle passerelle, la belle liégeoise… Dernier tour du parc de la Boverie (à fond) et enfin, c’est l’arrivée après 2h42 ‘ de course.

Conclusion

Encore une belle course que ce Trail de Liège Métropole 2017. Je me suis vraiment bien amusé sur le parcours qui était « juste comme il faut ». Des belles difficultés, des passages plus rapides, et un final au top avec les coureurs du 15km. Personnellement, j’ai vraiment eu de bonnes sensations du début à la fin, ça fait plaisir.

La suite du programme ?  Je dois encore le déterminer… Je me laisserais peut-être tenté par le Chaudfontrail fin du mois… On verra.

J’en profite aussi pour remercier la lectrice de ce blog qui m’a salué à l’arrivée, ça fait plaisir 🙂

Related Articles

2 comments

Avatar
Rohnny 11 mai 2017 - 7 h 07 min

Bravo Mike pour ce super chrono et une fois de plus avec le plaisir. Content aussi de voir que ton genoux va mieux et puis bravo pour ta perte de poids.

Reply
Michael Gyen
Michael Gyen 11 mai 2017 - 11 h 15 min

Merci Rohnny. Oui j’ai décidé de prendre mon poids en main, mes genoux m’en remercient 🙂

Reply

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.