Home Trails Trail de Wanzoul 2017 (21km)

Trail de Wanzoul 2017 (21km)

by Michael Gyen
2 comments

Un première édition

Cette année la célèbre Corrida de Wanzoul fêtait ses 20 ans. Pour marquer l’événement , les organisateurs ont décidé d’organiser pour la première fois une course nature: le Trail de Wanzoul 2017. 21km, 500 D+ et 60% de chemins et sentiers.

Pré-inscrit et arrivé tôt sur place, c’est rapidement que je récupère mon dossard. Il y aura environ une centaine de traileurs qui prendront le départ. Cette fois-ci, contrairement aux derniers trails auxquels j’ai participé, je serai seul sur le parcours. Pas d’objectif chrono en vue, j’y vais surtout pour me re-tester sur un semi-marathon et prendre un max de plaisir.

Un départ trop rapide !

Et oui, comme à mon habitude, je me laisse entraîné par la masse et démarre beaucoup trop rapidement !

4’51 le premier km… il en reste 20, tu l’oublies pas ???

Heureusement, le 2ème est en légère montée, ce qui m’oblige à ralentir la cadence. Le premier quart est malgré tout fort roulant, j’avance d’un bon pas sans grande difficulté. Je reconnais rapidement le chemin du 4ème km, c’est celui que j’avais emprunté il y a 2 semaines lors des crêtes de Fallais. C’est la descente de la côte des gros mollets qui permet de rejoindre le village de Huccorgne en passant par le Ravel.

C’est là que se trouve le premier ravito où je profite d’un quartier d’orange.

Grosse côte

Après quelques foulées le long de la Mehaigne, direction la première grosse côte de ce trail de Wanzoul 2017. Le début est identique à la seconde crête du jogging de Fallais, mais vers la moitié, on entre dans le bois via un autre chemin: faux-plat, petite descente puis re-faux plat. Sincèrement ce n’est pas trop dur… Je dépasse d’ailleurs pas mal de monde .

La suite c’est une descente d’environ 1km jusque Marneffe, où l’on reprend une belle petite côte pour passer par le vieux cimetière. Ce n’est pas trop long, mais elle fait mal aux jambes tout de même. La descente est également assez piégeuse aussi je trouve, c’est un petit chemin fort cabossé assez raide.

Et ça remonte

Vers le 10ème km, ça remonte de nouveau vers l’autre côté de la commune sur un sentier à travers bois. Les sensations sont toujours bonnes et je me donne comme objectif de rattraper les quelques personnes devant moi. ce que je fais vers le 12ème km, profitant d’une belle petite descente. Les 3 kms suivant sont par ailleurs assez faciles, plat et descente jusqu’au retour au ravito avant une belle côte.

Arrivé sur place, je reprends 2 petits quartiers d’orange pour repartir assez rapidement. Au 15ème km, j’en suis à 1h26 de course malgré le D+.

Ensuite, c’est direction Wanzoul à nouveau avec une côte d’environ 1,5km qui commence à faire mal au mollets. Je suis content de voir le sommet.

Lors des précédents kms, j’avais rattrapé et dépassé une dame qui avait « pris ma roue » par la suite. Là, elle a m’a re-dépassé et j’avoue bien volontiers que je n’arriverais pas à refaire la jonction encore une fois. Elle a un bon rythme régulier sans baisse de régime. Je la vois donc s’éloigner petit à petit…

Un Finish costaud pour ce trail de Wanzoul 2017

trail de la Corrida de Wanzoul 2017

Dur sur la fin

Il reste moins de 5km, j’en ai toujours dans les jambes même si la chaleur ambiante me pèse de plus en plus. J’ai un peu de mal à relancer, difficile d’aller plus vite que 5’50 6’00 au km. Je peux dès lors oublier d’arriver sous les 2 heures (vu le début de course, j’y ai cru un moment…). Pas grave, au final ça ne change pas grand chose sur ce genre de course ;-).

Le parcours passe à présent sur le même chemin que le 10km de la Corrida et je suis un peu esseulé. C’est une situation que je n’aime pas trop car j’ai tendance à ralentir malgré moi. Quand on se retrouve dans un groupe, c’est plus facile d’essayer de se mettre au diapason des autres.

Les kms défilent, nous sommes à présent revenu dans le village de Wanzoul où je m’embrouille un peu en suivant les flèches au sol… Il y en a dans tous les sens vu qu’on est passé par là au départ !

Je passe la barre des 20km en 1h5825′ mais le dernier km s’annonce costaud ! d’abord une descente sur un chemin assez caillouteux qui fait assez mal pour ensuite remonter vers le Château sur environ 500m bien raide. Plus de force, cette côte ce sera à la marche…

 

Une fois au sommet, c’est le dernier coup de rein pour terminer en un peu plus de 2h06′.

Conclusion

Content d’avoir participé à ce trail de Wanzoul 2017 finalement. Je me suis amusé et au niveau de mon temps, je tiens quasi un 10km/h malgré les 500m de D+. Concernant le parcours, pas de surprise, assez bien de sentiers sympas mais un peu trop de route tout de même pour être un « vrai » trail. Il s’agit plus d’un semi-nature.

En tous les cas, grâce à cette course, j’ai pu tirer quelques indications sur mon état de forme et ma progression des dernières semaines. Je vais pouvoir maintenant m’entraîner vers mon gros objectif de la rentrée : le semi-vert d’Amay. Avec comme objectifs :

 

 

 

 

Related Articles

2 comments

Avatar
Rohnny 5 juillet 2017 - 6 h 19 min

Content de lire que tous vas bien pour toi, bravo pour ce trail et bonne continuation.

Reply
Michael Gyen
Michael Gyen 6 juillet 2017 - 9 h 43 min

Merci Rohnny, bonne continuation à toi aussi

Reply

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.