Home Trails Trail des Chevreuils 2015

Trail des Chevreuils 2015

by Michael Gyen
4 comments

L’avant-course

Dimanche 22 février, on y est, c’est parti pour ce trail des chevreuils 2015. Je suis inscrit sur les 18km.

J’ai un peu moins d’appréhension car après la bouquetin, celui-ci devrait être plus « roulant » malgré la boue. J’arrive sur place vers 9h20, récupère mon dossard et rejoint mes amis des Eoles.

Trail des chevreuils

c’est parti

La course

On se positionne dans le dernier tiers du peloton pour le départ. Histoire de ne pas se faire coincer directement lors d’un passage difficile.
Après quelques mètres sur le Ravel, on se dirige sur la droite pour suivre un petit chemin boueux en légère pente. Pour commencer ce n’est pas mal car ça permet de se mettre dans la course sans trop de difficultés.

Beaucoup de boue

Partis avec Yves, Manu et Jean-Pol, ce dernier décroche assez vite pour adopter une allure cool qui lui convient. avec Yves et Manu, on restera ensemble une grosse partie de la course.
La première difficulté arrive après 2,5 km de course, une belle pente bien glissante… En m’accrochant aux racines et autres troncs, ça passe sans trop de mal. J’ai déjà un peu l’expérience de ce genre de choses ;-). Les km suivant ne sont pas trop difficiles si ce n’est avec la gadoue présente, c’est fort glissant et fatiguant surtout de tenir l’équilibre.
Par contre le parcours est vraiment superbe, on pourrait croire que la Hesbaye, c’est plat de chez plat, mais les organisateurs nous ont trouvé des chemins avec quelques belles côtes. La grosse difficulté suivante arrive vers le 9ème km. A nouveau une belle pente bien escarpée où il faut s’accrocher un peu à tout pour arriver au sommet. Ensuite on descend jusqu’à l’impressionnant viaduc de Huccorgne. A son pied +/- se trouve le ravitaillement où on passera quelques minutes à faire le plein de quelques calories (gaufres, cuberdons et biscuits salés).

Une belle grosse côte

Après cet intermède on se trouve au pied du viaduc qu’il faudra gravir, avec une corde dans les premiers mètres, avec ses mollets ensuite …
Vraiment une belle côte dont est content de voir le sommet. D’ailleurs à cet instant, nous ne sommes plus que 2 de notre groupe de départ: Yves et moi. Manu s’est laissé distancé dans cette côte. Pourtant, après une descente salutaire, ce sont  2 nouvelles grosses difficultés qui nous attentent. D’abord la côte dite « des gros mollets ». S’en suit une grosse descente technique à travers bois. Et finalement une 2ème grosse montée en suivant le lit d’un petit ruisseau qui rappelle un peu ce qu’on avait vécu à la bouquetin.

trail des chevreuils

bientôt l’arrivée

Dernière ligne droite plus longue qu’annoncée…

Au sommet, on en est à +/- 14km et avec Yves on se dit que le plus dur est fait. Dans un sens on a raison mais les organisateurs nous ont fait une petite surprise. Passé le 18ème, on est encore assez loin de l’arrivée. Là je dois avouer que ça devient dur car on ne sait pas vraiment pour combien de temps on en a encore, et mes jambes me font souffrir après tant d’effort. Je dois inexorablement laisser Yves partir. Impossible pour moi de dépasser les 9km/h, d’autant plus que le parcours à présent n’est qu’un gros faux-plat sur un petit chemin à travers champs. J’en suis déjà à 20km, et voilà une nouvelle corde pour descendre près d’un ruisseau. Une fois celui-ci franchis, on repasse par le petit chemin du début et on arrive enfin aux porte du hall omnisports et à l’arrivée.

Je termine après 2h35’05 de course pour un peu moins de 21km à ma montre.

Conclusion

Malgré les quelques courbatures à la fin, je me suis vraiment éclaté sur ce trail. Un temps magnifique, de chouettes coins, quelques belles difficultés sans exagération. Aussi un temps dont je suis fier car je m’étais fixé d’être sous les 3h. Finalement, ce trail des chevreuils 2015 restera un excellent souvenir.

Related Articles

4 comments

Avatar
Rohnny 27 février 2015 - 14 h 09 min

Bravo Mike pour ce nouveau trail et que dire de ton chrono, c’est franchement super. Bonne récupération et surtout bonne continuation.

Reply
Michael Gyen
Michael Gyen 27 février 2015 - 14 h 20 min

Merci Rohnny, au plaisir de te recroiser à l’occasion

Reply
Trail des chevreuils 2017 - Non il n'y a pas que des champs en Hesbaye ! 20 février 2017 - 11 h 26 min

[…] mois de mon objectif de ce début de saison. Niveau chrono, ce n’est qu’une minute de + qu’en 2015, mais en courant à l’aise cette fois.  20km, un peu plus de 500m de D+, je sais où […]

Reply
Les crêtes de Fallais 2015 - Il y a bien des crêtes en Hesbaye liégeoise 8 juin 2017 - 20 h 04 min

[…] cailloux arrive par la suite (km6 en 4’53). Je pense que j’étais passé par là lors du trail des chevreuils, mais en montant… On est arrivé à présent dans le village de Huccorgne. Le parcours est […]

Reply

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.