Home Trails Trail de la Primavera 2017 (30km)

Trail de la Primavera 2017 (30km)

by Michael Gyen
4 comments

Le jour J est arrivé

Voilà on y est!

Dimanche 19 mars 7h50 , c’est le moment de partir pour Andenne pour participer au Trail de la Primavera 2017.  Voilà 2 mois à présent que j’essaye de me préparer à cette course et je n’ai d’autre objectif que d’arriver au bout. Le chrono n’a aucune importance, j’espère juste ne pas me blesser.

C’est avec Yves,  mon comparse de la première heure que je vais à nouveau m’élancer sur les sentiers andennais.

Suis-je prêt ? J’en sais rien mais le sourire est de mise avant le départ

Trail de la Primavera 2017 - avant le départ

 

La course, c’est pour les costauds

A 9h c’est parti du côté des bords de la Meuse pour 2km avant d’entrer sur les sentiers forestiers.

Pas de round d’observation, ça monte direct pendant 3km dès le départ !

Au sommet de cette première côte, autant dire que je suis déjà bien échauffé. Niveau sensations, c’est pas mal, les jambes ne sont pas lourdes et le rythme cardiaque est bon. Le paysage est quant à lui à couper le souffle. On ne se rend pas compte toujours compte comme la vallée mosane est belle et variée.

Un premier tiers assez roulant finalement

La suite se passe plutôt bien. Après une seconde grosse ascension, le tracé devient un peu plus roulant. Le parcours présente tout de même quelques difficultés qui s’enchaînent rapidement. Mais nous avançons plutôt bien avec Yves. Je suis assez confiant car pour l’instant je maîtrise vraiment bien mon rythme cardiaque, à aucun moment je ne passe dans le rouge. Ce sera comme ça jusqu’au 10ème km où nous décidons de faire un petit break pour manger un petit bout: barre de céréales au miel pour ma part.

Le parcours du combattant

Ensuite, vers le 13ème km, nous bifurquons vers un petit chemin longeant un ruisseau. Il faut attraper une corde pour y descendre. Rapidement, on comprend ce qui nous attend durant cette portion !

un enchaînement de montées et descentes à la corde !

Impossible de dire combien il y en avait en tout. Par contre, quelle énergie j’ai dépensé dans ce 14ème km ! Je pense que j’ai déjà du puiser dans pas mal de réserve pour franchir ces obstacles. idem pour Yves, pour qui ce passage a rappelé certains moment épiques de la bouquetin 2015

Une fois sorti de ce dédale, ce n’est pas plus facile d’atteindre le ravito du 18ème km. En effet, avant de pouvoir souffler un peu, il reste un « pic » à grimper et à redescendre. C’est d’ailleurs à ce moment qu’une douleur au genou gauche, que je traîne depuis un certain temps se réveille.

J’espère que ça tiendra ! Etre finisher de la primavera 2017 est à ce prix !

Après le ravito, l’énergie commence à manquer

Au ravito, j’en profite pour manger un peu salé et boire 2,3 gobelets d’eau (je n’ai que de l’isostar dans mon sac à dos). J’avais également emporté une genouillère avec moi au cas où… J’ai été bien inspiré sur le coup.

Il y a 10km avant de revenir en ville, et franchement ils furent pour moi vraiment difficiles. Niveau genou, ça va, c’est supportable, mais je n’ai vraiment plus d’énergie. J’ai bien essayé de manger une barre, mais elle ne passe pas, je n’arrête pas d’avoir des remontées acides. Le tracé n’aide pas non plus, ça n’arrête pas de monter à pic avec des cordes. J’y laisse le peu d’énergie qui me reste…

Pourtant, malgré la souffrance, ma volonté elle, ne fléchit pas.

J’arriverais au bout, même en rampant s’il le faut !

Alors avec Yves, on essaye de relancer à chaque km, après chaque montée.

Le rythme n’est pas rapide (7km/h environ).

Mais on avance, c’est tout ce qui compte.

Après une dernière grimpette à la corde, la ville est enfin là… Et le dernier obstacle avec elle.

Le calvaire… au propre comme au figuré

De retour à Andenne, il reste une côte mythique à franchir : le calvaire. Il s’agit d’un chemin en lacet et avec des escaliers d’environ 300m pour 70m de D+. Autant dire qu’après 28km dans les pattes ce fut un véritable… calvaire.

Les 2kms suivant sont heureusement en descente, mais je n’ai plus aucune énergie, je n’avance plus. Yves me prendra d’ailleurs 2min sur ce finish.

Ça me semble interminable, mais ça y est, l’arrivée est là, dernier effort pour enfin terminer après 4h26 de course.

Je suis finisher du menu large(30km) de cette primavera 2017 !

primavera 2017 - arrivée

Enfin l’arrivée !

Conclusion

Le mot qui me vient en premier à l’esprit quand je pense à ce trail de la Primavera 2017, c’est fierté. Fierté d’être arrivé au bout bien sûr. Mais aussi de me dire que je suis capable de ce genre de chose alors qu’il y a 5 ans je ne pratiquais aucun sport. Et qu’est ce qu’on en apprend sur soi-même quand on se retrouve au bout de ses forces et que malgré tout, on continue, on franchit les obstacles un par un.

Participer à ce genre d’épreuve est à mon niveau, une fameuse leçon de vie qui permet d’en sortir grandi, tant physiquement, qu’humainement.

Je tiens également à féliciter l’équipe d’organisation de ce trail. Tout était parfait avant, durant et après la course. Beaux ravitos, balisage parfait (impossible de se perdre) et ambiance de feu dès le départ.

 

Pour conclure, une petite vidéo de mon arrivée (et pas en rampant ! ):

Related Articles

4 comments

Avatar
Rohnny 30 mars 2017 - 6 h 31 min

Bravo Mike, c’est franchement super ce que tu as fais là et en effet tu peux être fier de toi.

Reply
Michael Gyen
Michael Gyen 30 mars 2017 - 6 h 57 min

Merci Rohnny… Ce fut dur mais quel pied finalement 🙂

Reply
Trail de Liège Métropole 2017 - 25km de FUN entre Esneux et Liège 9 mai 2017 - 15 h 29 min

[…] mon état de fatigue à la fin du trail de la Primavera, je me suis inscrit sur le 25km avec Yves.A  l’analyse du profil de la course, on espère […]

Reply
Débuter le jogging: vos 5 premiers kilomètres. Mes conseils. 22 juin 2017 - 14 h 20 min

[…] Et pourtant… A l’heure actuelle, je n’hésite plus à participer à des courses de 10km, des semi-marathons, voire m’inscrire sur des courses de 30km. […]

Reply

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.